De nombreux adolescents ont un poids supérieur à leur poids idéal.  Mais aucun affolement, c’est tout à fait normal. En effet, leur croissance n’est pas encore terminée et leur organisme stocke car il sait ce dont il a besoin pour continuer à grandir.

Il est également courant de voir un adolescent avant les vacances d’été avec un surpoids, puis le revoir à la fin de l’été avec une perte de poids. Sauf qu’entre temps, ce même adolescent a grandi de plusieurs centimètres, a fait ce que l’on appelle couramment une poussée de croissance. Si vous êtes adolescent (ou parent d’un adolescent), avant de faire un régime pour perdre du poids, vous devez prendre en compte ce facteur.  Le mieux est encore de consulter un diététicien pour éviter toute erreur ou carence qui pourrait résulter d’un régime alimentaire draconien.

Même si parfois, on explique tout cela à un adolescent, ce n’est pas non plus évident pour lui de l’accepter car c’est l’âge des rencontres et des premiers émois. N’oublions pas que nous avons tous, nous parents, été adolescents. Les filles sont peut-être plus sensibles que les garçons à leur apparence et au jugement des autres. Néanmoins, plutôt que de laisser votre adolescent faire des bêtises, il est très important de l’écouter. Dans le cas contraire, il fera un régime à votre insu pour maigrir rapidement, avec le risque pour certains de tomber dans le cercle vicieux de l’anorexie.

Avant d’entreprendre un régime pour perdre des kilos, il faut tout d’abord savoir combien l’adolescent doit perdre. Le premier outil à utiliser serait le calcul du poids idéal, puis le calcul de l’indice de masse corporelle (IMC) et la comparaison des deux. Lors que vous savez précisément le nombre de kilos à perdre, la meilleure solution est de consulter un diététicien qui saura proposer des menus minceur sur-mesure.

N’oubliez pas de faire une activité physique ou d’inciter votre adolescent à faire du sport, même s’il préfère les jeux vidéo. Vous pourriez décider ensemble de suivre un régime alimentaire équilibré pour lui montrer que c’est possible ensemble, pour partager vos ressentis, pour vérifier ensemble l’évolution de votre poids, pour vous stimuler lors des baisses de régimes et des coups de blues, bref pour parler, échanger. N’oubliez pas qu’une mauvaise estime de soi est bien souvent calquée sur son excès de poids.

Si vous êtes  parent d’un adolescent avec un surpoids manifeste, n’hésitez pas à poser vos questions dans les forums Doxys. 

Publié par pierre

Ce billet a été posté le Mer 08 avr 2009 08:15:00 GMT et Publié sous , . Vous pouvez suivre la discussion autour de cet article via le flux Atom. .




Top