On utilise de plus en plus la chirurgie pour soigner l’obésité et le surpoids. La pose d’anneau gastrique ou de bypass sont des techniques utilisées quotidiennement. Mais avant d’y penser sérieusement, sachez que ces chirurgies ne sont pas sans conséquence. Pour pouvoir en "bénéficier", vous devez être en surpoids, voire obèse depuis plus de trois années, et être majeur. Il faut que votre IMC (indice de masse corporelle) soit supérieur à 40, ou 35 si vous avez des problèmes de santé importants (diabète, apnée du sommeil, hypertension). Le chirurgien va également vérifier que tous les régimes n’ont pas eu l’effet escompté, c’est-à-dire une perte importante des kilos en trop. Par ailleurs, l’anneau gastrique et le bypass sont posés sous anesthésie générale. Donc si vous avez des pathologies médicales graves comme une insuffisance respiratoire, une cirrhose, un cancer, vous ne pourrez être endormi.

Après ces vérifications, un bilan complet sera effectué par un diététicien, un endocrinologue, un psychiatre, un cardiologue et un pneumologue. Une fibroscopie sera également réalisée afin de vérifier l’état de votre estomac.

L’anneau gastrique est de plus en plus utilisé aux Etats Unis et en Europe. En fait, on place un anneau autour de l’estomac. Ainsi lorsque vous ingérez de faibles quantités de nourriture, vous êtes rassasié. Cela semble idéal mais la pose de cet anneau entraîne également de nombreuses contraintes quotidiennes. Après l’opération, vous pouvez bien entendu vous réalimenter. Mais pas n’importe comment ! Il vous faudra ingérer des aliments liquides, pâteux et mixés. Puis, dès lors que les aliments plus solides seront en mesure de passer, vous allez pouvoir faire trois petits repas normaux mais aucun grignotage sous peine de vomissements. Dès lors que vous ne perdrez plus de poids, l’anneau gastrique sera resserré. Bien entendu, le suivi se fait par un diététicien et un chirurgien. Il vous est plus que recommandé de faire du sport pour stimuler la combustion des tissus graisseux.

L’avantage est que cette technique permet une perte de poids rapide et qu’elle est réversible. Donc lorsque vous atteint la perte de poids, cet anneau peut-être enlevé. Mais, les nombreuses personnes qui ont un anneau ne veulent pas le faire, car il agit comme un rempart psychologique et elles ont peur de retomber dans les excès alimentaires.

L’inconvénient, hormis le fait que c’est un acte chirurgical, est que le patient doit absolument réapprendre à s’alimenter de façon équilibrée. Il doit radicalement changer ses mauvaises habitudes alimentaires. Il doit aussi mastiquer longuement chaque bouchée et manger assis. Dans le cas contraire, les vomissements seront fréquents et handicapants socialement. Parfois, lors de l’intervention, on note des perforations de l’estomac ou de l’œsophage. Après l’intervention, des dilatations aiguës de la poche gastrique pour des personnes qui consomment trop de boissons gazeuses.

Les résultats dépendent du patient. S’il suit rigoureusement les conseils du diététicien, la perte de ses kilos en trop sera spectaculaire au début, puis progressive jusqu’à atteindre l’objectif. Si le patient triche par une alimentation liquide faite de glaces, de sucré et d’alcool, il ne perdra pas de poids. Tout est basé sur sa volonté. Il faut absolument que la personne qui décide la pose d’un anneau gastrique, le considère comme une aide physique et psychologique à un régime alimentaire.

En aucun cas, l’anneau ne va se substituer à une alimentation saine et équilibrée. Alors avant de franchir le pas, commencez par un régime minceur Doxys.

Publié par pierre

Ce billet a été posté le Mer 22 avr 2009 14:23:00 GMT et Publié sous , . Vous pouvez suivre la discussion autour de cet article via le flux Atom. .




Top