C’est donc une nouvelle mise en garde de l’AFSSAPS qui tire la sonnette d’alarme à propose de la molécule orlistat contenue dans la pilule pour maigrir Alli présente également dans le Xenical.

 
La pilule Alli avait fait son entrée en scène fracassante dans le club très fermé des pilules pour maigrir lors de son lancement en 2009. Cette pilule avait acquit ces lettres de noblesse au départ pour elle une originalité : elle pouvait être achetée en pharmacies sans ordonance. Ce qui était nouveau dans le cas d’un médicament pour maigrir qui était traditionnellement délivré exclusivement sur ordonnance médicale.
 
De ce fait par la suite et c’est une des raisons de son succès, de nombreuses personnes, parfois sans souffrir nécessairement de réelle surcharge pondérale mais qui souhaitaient perdre quelques kilos se sont mises à consommer cette gélule dite miracle pour perdre du poids. 
Ce médicament donnait la promesse de pouvoir perdre du poids sans même faire aucun effort ni changer son mode de vie ni ses habitudes alimentaires. C’était évidemment impossible. Toutefois il n’en a pas fallu plus pour que le succès commercial de ce « traitement miracle » soit fulgurant.
 
On sait a présent que cette pilule n’aurait pas que des effets favorables sur la santé des personnes qui en prennent. Au contraire, elle est désormais dans le collimateur de l’Agence française de sécurité sanitaire de produits de santé. L’Afssaps a en effet tiré la sonné d’alarme et a émis en garde contre les « risque d’atteintes hépatiques rares mais graves » lors d’un traitement à base de gélules d’orlistat pour maigrir. Ces gélulules amincissantes sont vendues sous les noms d’Alli ou de Xenical. 
 
« Plusieurs cas graves d’atteintes hépatiques ont été rapportés chez des patients traités par orlistat ayant conduit dans certains cas à une transplantation hépatique voir au décès du patient. Le lien de causalité avec l’orlistat reste difficile à établir mais ne peut pas être exclu », souligne l’Afssaps.
 
 
Une réévaluation de la molécule orlistat est donc nécessaire et sera entreprise
 
Cette mise en garde concerne à la fois la pilule Alli, mais aussi le Xénical, un médicament commercialisé depuis 1998 par les laboratoires Roche. Contrairement à la pilule amiagrissante Alli, ce second médicament est vendu sur ordonnance. Alors que l’agence européenne du médicament (EMA) doit procéder prochainement à une réévaluation de  la molécule orlistat concernée, l’Afssaps souhaite « mettre en garde contre ce risque rare mais grave d’atteinte hépatique » « dans l’attente des résultats de cette réévaluation ».
 
 
Ne prenez pas de risques avec votre santé ! N’utilisez que des méthodes sans danger pour maigrir ! Le Doxys coach diététique en ligne peut vous aider efficacement à perdre du poids et ensuite à équilibrer ou rééquilibrer votre alimentation quotidienne grâce aux divers outils d’évaluation diététique et d’analyse nutritionnelles qui vous permettrons de déjouer vos erreurs alimentaires et à installer uns véritable correction des habitudes alimentaires journalières.

Publié par philippe

Ce billet a été posté le Dim 25 sept 2011 19:01:00 GMT et Publié sous . Vous pouvez suivre la discussion autour de cet article via le flux Atom. ou un trackback depuis votre site.


Trackbacks

Utilisez le lien ci-dessous pour envoyer un trackback depuis votre site:
http://www.doxys.be/bfr/trackbacks?article_id=la-pilule-alli-pour-maigrir-peut-causer-des-atteintes-hepatiques&day=25&month=09&year=2011



Top