Les Moules, un plat typiquement belge !

Avec ou sans frites, le Belge ne se lassera jamais de ses moules. Au final, le problème est toujours le même: comment préparer ces drôles de mollusques, les transformer en une recette originale et appétissante?

Privilégiez la bière du Nord pour nos amis Français ou encore mieux la bière belge. Quelle soit brune ou blonde, c’est une affaire de goût. Au plus elle est forte, au plus vos moules seront aromatisées. La Blanche convient également.
N’utilisez jamais de jus de légumes mais surtout oignons, échalotes, une pointe d’ail, un peu de persil et beaucoup de céleri!!

 

Recette des moules à la bière

 

moules-biere

  •  
  • Nb de personnes : 4
  • Difficulté : Facile
  • Coût :Bon marché
  • Préparation :
  • Cuisson : 
  • Temps total : 

INGRÉDIENTS

 

- 4 kilos de belles moules
- 1 gros oignon

- 1 canette de bière blonde de 33cl
- 10 cl de crème fraîche épaisse
- sel , poivre
- 1 branche de thym
- 1 feuille de laurier

 

RECETTEMoules à la bière

  -

Gratter les moules et bien les nettoyer.

Hacher l’oignon.

Dans une grande cocotte, mettre un petit morceau de beurre et faire blondir l’oignon haché.

Ajouter les moules dans la cocotte sur feu fort et les remuer énergiquement jusqu’à ce qu’elles s’ouvrent.

Ajouter la bière sur les moules.

Bien remuer, saler peu, poivrer suffisamment.

Ajouter une feuille de laurier et une branche de thym.

Réduire le feu et ajouter la crème fraîche.

Laisser quelques minutes sur feu doux en remuant bien sans faire bouillir la crème.

Servir bien chaud, accompagné de riz ou de frites !

Remarques :

La recette ressemble à celle des moules marinières mais la cuisson avec la bière donne une sauce moins acide qu’avec le vin blanc.


Boisson conseillée :

Vin blanc type muscadet ou tout simplement… une bière blonde légère !

Publié par philippe


L’automne est de retour, nos balades champêtres ou dans les bois ou sous-bois nous permettrons peut-être de découvrir de délicieux champignons.

 

Attention toutefois a bien distinguer les champignons si vous n’avez que l’habitude d’acheter vos champignons dans les super-marchés.

Nous vous conseillons de vous faire aider de personnes compétentes et/ou de consulter par exelmple le site suivant :

http://www.atlas-des-champignons.com/reconnaitre.asp

Des accidents mortels sont malheureusement à déplorer chaque année!

 

La girolle ou chanterelle est un des champignons les plus appréciés, pour sa chair épaisse et toujours saine, restant croquante et goûteuse après cuisson.

 Plus d’infos :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Girolle_(champignon)

 

Recette de la poëllée de girolles

 

poelee-de-girolles

  •  
  • Nb de personnes : 4
  • Difficulté : Facile
  • Coût :Bon marché
  • Préparation : 
  • Cuisson : 
  • Temps total : 

INGRÉDIENTS

 

   

500 g de girolle

   

gousses d’ail 

   

persil plat

   

3 c. à soupe d’huile d’olive 

 

RECETTEPoêlée de girolles

 

Lavez les girolles sous l’eau courante, sans les faire tremper. Brossez-les délicatement. Egouttez-les et essuyez-les avec un linge propre.
Hachez l’ail et le persil et mélangez-les pour préparer une persillade.
Faites revenir les girolles dans une poêle bien chaude avec 1 cuillère à soupe d’huile. Remuez de temps en temps jusqu’à ce que les girolles rejettent leur eau de végétation. Egouttez les champignons et videz la poêle de l’eau dégorgée.
Faites chauffer l’huile restante dans la poêle, sur feu doux, déposez les girolles avec la persillade, mélangez délicatement et faites cuire quelques minutes. Salez et poivrez.
Servez aussitôt.  

 

Publié par philippe


C’est le Printemps, si si même si les nuages cachent le soleil, c’est le moment de faire le plein de vitamines, et de rebooster votre moral. Petite revue de ce que vous pouvez trouver actuellement sur les marchés et dans vos supermarchés.

Les asperges blanches, vertes ou violettes sont digestes et légères. Pour les choisir, préférez les asperges bien droites avec de beaux bourgeons, des écailles bien serrées. Elles peuvent se conserver 3 jours dans un linge propre, pointes vers le haut de préférence, et dans le bac de votre réfrigérateur. C’est l’aliment minceur par excellence. Elle est légère (150 gr = 40 kcal) si on ne la plonge pas constamment dans une sauce blanche ! Elle est très active car elle contient des fibres et ses qualités diurétiques stimulent votre fonctionnement rénal. Un autre conseil, mieux vaut la cuire à la vapeur qu’à l’eau bouillante. Ainsi elle ne perdra pas ses minéraux dans l’eau de cuisson. A insérer sans modération dans vos recettes minceur !

L’artichaut, seul ou en bouquet, est à consommer rapidement ! Quel euphémisme quand on sait que le manger peut prendre un bon moment. Pour atteindre son cœur, il faut être bien patient et enlever ses feuilles, une par une…Il est léger (40 kcal pour 100 gr) et il fournit des glucides très spécifiques comme l’inuline. Il contient beaucoup de potassium, magnésium, calcium et fer, et fournit également des vitamines, des antioxydants. Enfin il est bien connu pour ses fonctions d’élimination urinaire et intestinale. Certaines personnes consomment l’eau de cuisson pour réactiver leur organisme. Il est aussi utilisé dans la préparation de médicaments. N’oubliez pas de consommer ses feuilles (plutôt la partie qui se trouve à la base) et d’éplucher sa tige. Si vous en avez l’occasion, essayez les artichauts en bouquets : c’est comme le cochon, TOUT se mange. Un légume à consommer à volonté dans le cas de votre régime minceur !

La tomate : que de variétés, de goûts, de tailles, de couleurs et quel parfum ! Ce fruit peut être consommé, selon vos goûts, mur ou vert, avec ou sans jus, avec ou sans pépin, cru ou cuit. Bref, tout vous est permis. Sachez que la tomate se conserve de préférence à température ambiante, dans une corbeille de fruits. Mais, tout le monde fait l’erreur de la mettre dans le réfrigérateur. Elle contient beaucoup de potassium, peu de sodium et elle est naturellement diurétique car elle est riche en eau (environ 95%), donc elle stimule vos reins. Elle est particulièrement légère (15 kcal pour 100 gr) et elle vous apporte des micronutriments essentiels (vitamines C, E, caroténoïdes…). Si vous en doutiez encore, ce fruit est délicieux même en croc-sel et il peut se consommer quotidiennement. Petite astuce si vous voulez hydrater votre peau : choisissez une tomate grosse et bien mûre et couper deux grosses rondelles. Puis passez-les sur votre visage pendant cinq bonnes minutes. Effet fraicheur et bonne mine garanti.

La Fraise arrive. Ce joli fruit très parfumé vous apporte du calcium et des acides organiques. Elle peut contribuer à améliorer votre organisme et favorise la prévention de l’ostéoporose. Une légende affirme même que la fraise est antirhumatismale car elle contient de l’acide salicylique (constituant de l’aspirine). Très peu calorique lorsqu’elle n’est pas immergée dans de la crème fouettée, ni recouverte de sucre ! Si vous l’aimez, consommez les plus petites variétés, beaucoup plus sucrées et gorgées de soleil.

On ne vous le dira jamais assez, les fruits et les légumes frais sont vos alliés nutritionnels. Riches en eau, en fibres, en vitamines et minéraux, en polyphénols, ils participent à votre capital santé et à votre équilibre alimentaire. Alors sortez les acheter, les comparer et les préparer. Votre coach Doxys saura vous indiquer des recettes minceur.

Publié par pierre


Nous sommes très nombreux à penser que les produits Bio sont bons pour notre santé, même s’il est très difficile d’évaluer les bénéfices du bio. Mais qu’en était-il vraiment ?

La principale différence entre les produits bio et les produits classiques vient principalement de l’engrais utilisé dans leur agriculture.

Dans l’agriculture traditionnelle, on utilise des engrais chimiques, des pesticides qui apportent une grande quantité d’azote. Mais il faut souligner que la présence des résidus est rare et en-deçà des seuils autorisés. Par ailleurs, la contamination des sols dépend des sols et du type d’exploitation. Dans l’agriculture bio, on utilise des engrais naturels (engrais organiques) et les pesticides chimiques et les OGM sont interdits. Même si de nombreuses études ont essayé d’évaluer les différences de ces deux types d’agriculture, aucune n’a affirmé la supériorité de l’une sur l’autre.

L’agriculture bio applique le principe de précaution et toute la chaîne doit contrôlée pour pouvoir bénéficier du label bio garanti.

Manger bio aurait-il un impact sur notre santé ? De nombreuses personnes s’attachent à souligner les bienfaits du manger bio sur notre santé, une meilleure résistance aux maladies et aux infections. Manger bio est surtout un état d’esprit et malheureusement une tendance. On respecte la nature, on consomme des produits arrivés à maturité mais il est surtout de bons tons de manger bio en montrant aux autres que l’on est attentif au respect de la planète, à l’héritage que l’on va laisser à nos enfants.

Mais attention. L’utilisation d’engrais biologiques entraîne un risque plus important de contamination de divers microbes du fait de la limitation d’antibiotiques. En effet, entre la récolte et la vente, certains champignons peuvent se développer à la surface des fruits et des légumes. Il s’agit des mycotoxines.

Mais le principal à retenir serait peut-être qu’il est bon pour la santé de consommer des fruits et des légumes, de vous alimenter avec des produits de saison (pour la diversité alimentaire entre autres). Si vous désirez perdre des kilos, il n’est peut-être pas nécessaire de manger bio mais de commencer à respecter votre organisme. Votre corps comme votre moral a besoin de soleil et de pause. Nous avons quatre saisons. Chacune nous apporte des produits divers et variés dont notre organisme a besoin.

Le mieux, si vous désirez respecter et préserver la nature, est de consommer en fonction des saisons. Sans compter que les produits bio sont bien souvent plus chers que les produits issus de l’agriculture traditionnelle, que l’on n’en trouve pas dans tous les supermarchés non plus. Si vous avez la chance de pouvoir vous faire vos courses dans un marché local, vous trouverez de nombreux produits frais, sains et bons pour votre santé et votre ligne. Si vous suivez actuellement un régime pour perdre des kilos, vous savez pertinemment qu’il vous faut consommer des produits frais et des saisons. Si vous équilibrez votre alimentation pour garder la ligne et éviter les kilos, vous avez les mêmes priorités, la consommation de produits frais. Alors faites preuve de bon sens.

Pour un suivi alimentaire et des recettes minceur quotidiennes, inscrivez-vous à Doxys !

Publié par pierre


Fruits et légumes du mois de janvier

Légume de  janvier

Contient

Indiqué pour/contre

Betterave

Vitamine A, B, C, fer, manganèse, potassium, zinc

Digestion et le foie

Citrouille

Acide folique, carotène, antioxydants

Diabète, insomnie, cystite, brûlures d’estomac

Chou-fleur

Vitamine C, acide folique, E, potassium, zinc

Hypertension, cancer, rhumatisme

Chou frisé

Vitamine C, acide folique, E, potassium, zinc

Stimule le système immunitaire, cancer

Chou rouge/blanc/vert

Vitamine A, B, C, E, potassium, cuivre

Arthrite, maladie de Raynaud, asthme, toux, colique, flore intestinale

Radis noir

Acide folique, sulfate, raphanol

Arthrite, toux

Poireau

Vitamine A, B, acide folique, calcium, magnesium, amidon

Arthrite, menopause, brulûres d’estomac, anti-inflammatoire

Carotte

Vitamine A, acide folique, fer, bètacarotène

Anémie, diarrhée, brûlures d’estomac, acné, eczéma

Fenouil

Vitamine A, B, phosphate, potassium, huiles essentielles

Colique, maux de ventre, douleurs menstruelle, maux de tête, stimule la production de lait

Salsifis

Glucides, insuline

Diabète, eczéma, reins et foie

Chou de Bruxelles

Vitamine A, C, acide folique, E, fer, potassium

Hypertension, cancer, rhumatisme

Oignon

Vitamine, A, B, C, magnesium, phosphate, potassium, bioflavonoides

Rhumes,  grippe, diabète, piqûres d’insectes

Chicon

Vitamine A, B, phosphate, fibres

Anti-allergie, diminue risque de cancer, stimule le foie

Mâche

Vitamine A, B, C, acide folique, fer, fibres

Gastros, infections urinaires, constipation

Poivron

Vitamine A, B, C, fer, magnesium, potassium, zinc

Arthrite, diarhee, brûlures d’estomac

Céleri rave

Vitamine A, B, C, calcium, magnesium, manganèse

Mal de gorge, calculs rénaux

Panais

Vitamine C, acide folique, E, potassium, fibres

Anémie, diarrhée, brûlures d’estomac, acné, eczéma

Carotte

Vitamine A, acide folique, fer, bètacarotène

Anémie, diarrhée, brûlures d’estomac, acné, eczéma

     
     

Fruit de janvier

Contient

Indiqué pour/contre

Ananas

Vitamine A, B, C, acide folique, magnesium, potassium, sucres naturels

 Arthrite, goutte, brûlures d’estomac

Banane

Vitamine A, B, acide folique, potassium, fer, zinc, magnesium

Prestations sportive, diabète

Citron

Vitamine B, C, calcium, cuivre, zinc, bioflavonoides, potassium, sucres

 Stimule le système immunitaire et le foie

Pomme

Magnésium, manganèse, phosphate, pectine

Goutte, arthrite, constipation, diarrhée, cholestérol

Pamplemousse

Vitamine B, C, calcium, cuivre, zinc, bioflavonoides, potassium, sucres

 Stimule le système immunitaire et le foie

Poire

Cuivre, iode, magnesium, zinc, pectine, sucres naturels

Effet calmant, diarhee, goutte

Kiwi

Vitamine A, B3, C, fibres, sucres, antioxydants

Energie, système immunitaire

Mandarine

Vitamine B, C, calcium, cuivre, manganèse, potassium, pectine

Stimule système immunitaire et le foie

Orange

Vitamine B, C, calcium, cuivre, zinc, bioflavonoides, potassium, sucres

Stimule système immunitaire et le foie

 

Publié par suzanne


On pense que le pamplemousse est originaire des îles caraïbes, mais aujourd’hui presque tous les pays du monde en produisent, et les Etats-Unis sont le principal producteur.

La pamplemousse est l’un des plus grands agrumes, il mesure entre 10 et 18cm et sa peau et sa chair peuvent varier en couleur entre le jaune et le rose-rouge.  En général, les pamplemousses jaunes sont un peu plus amers et les pamaplemousses roses un peu plus sucrés.  Ils contiennent beaucoup de vitamines C et de fibres, et sont peu caloriques.  Ils sont donc un complément idéal pour votre perte de poids.

Lorsque vous achetez des pamplemousses, choisissez les plus lourds, ils contiennent plus de jus, et prenez ceux dont la peau est lisse, cela indique qu’ils ne sont pas secs. 

Quelques astuces:

  • Un peu de sel donne un goût plus sucré au pamplemousse
  • Les pamplemousses ne mûrissent plus après avoir été cueills, donc autant les choisir bien mûrs
  • Un pamplemousse peut se conserver une semaine au frigo
  • Pour 1 litre de jus il vous faut environ 4 pamplemousses.

Recette : Salade de pamplemousses et olives (végétarien, 4 pers.)

Ingredients:

  • 2 pamplemousses rouges
  • 1 avocat
  • jus de citron
  • 3 cas d’huile d’olive
  • 1 cas de vinaigre balsamique
  • 100 salade iceberg
  • 25g olives vertes
  • 25g olives noires
  • 50g de tomates séchées
  • 50g de feta
  • poivre/sel

Préparation :

Epluchez bien les pamplemousses, et enlevez les quartiers de leur peau, en récupérant le jus qui s’écoule.  Coupez l’avocat en deux, enlevez le noyau et la peau, et coupez la chair en cubes avant de la mélanger au jus de citron.  Pour la vinaigrette, mélangez le jus de pamplemousse avec l’huile d’olive, le vinaigre, le sel et le poivre.  Mélangez la salade avec l’avocat, les olives, la feta, les tomates séchées et ajoutez-y la vinaigrette.  Bon appétit !

Publié par suzanne


Légume du mois de janvier : le chou rouge

Aucun régime n’oublie le chou… Alors ce mois-ci, évoquons le chou rouge.

Le chou rouge, ou Brassica Oleracea convar. capitata var. rubra était très apprécié jusqu’au milieu du 20ème siècle pour sa capacité à pousser dans des condidtions météorologiques extrêmes, pour sa longue conservation, mais aussi pour ses goûts subtils.

Le chou rouge, comme les autres variétés de chou, est un légume souvent sous-estimé car on ne pense pas aux variantes de sa préparation.  Pourtant les Romains appréciaient déjà ce légume et ses saveurs subtiles.  En utilisant de la cannelle, des clous de girofle ou du laurier, il cherchaient à en exalter les saveurs.  Evitez toujours de cuire le chou trop longtemps, car une réaction chimique se produit et dégage l’odeur de soufre bien connue lorsqu’on cuisine du chou.  Et cela est valable pour tous les choux !

 

Recette: Soupe de chou rouge (végétarien, 4 pers.)

 Ingrédients

  • 2 grands oignons
  • une càs d’huile
  • 1/2 chou rouge, de taille moyenne
  • 1/2 kg pommes de terre
  • sel/poivre
  • 1 pincée de cumin séché
  • 2 l d’eau
  • 2 pommes
  • 1 cas de vinaigre

Préparation:

Epluchez et coupez les oignons, et faites les revenir dans l’huile.  Lavez et coupez le chou rouge et les pommes de terre, et mélangez-les avec les oignons.  Ajoutez sel, poivre et cumin, et faites bouiller dans l’eau pendant 1/2 heure.  Pendant les dernières 15 minutes, ajoutez les pommes coupées en petits morceaux et ajoutez le vinaigre.  Mixez le tout pour obtenir une soupe homogène.  Bon appétit !

Publié par suzanne




Top