La journée mondiale du diabète est organisée chaque 14 novembre et ce dans plus de 150 pays. En France c’est l’occasion d’un Salon du diabète et de la nutrition, d’une campagne de sensibilisation, d’un jeu vidéo et de la tournée d’un bus dans diverses villes de France.

Le diabète est une maladie qui progresse chez les jeunes, les personnes en surpoids et les personnes de plus de 45 ans. Deux millions de Français sont concernés. Chaque année ce sont pas moins de 180.000 nouveaux cas traitées. 70.000 personnes décèdent du diabète. En France la part des diabétiques qui s’ignorent est de 25%.

L’Association française des Diabétiques (AFD) organise au CNIT Paris la Défense un "Salon du diabète et de la nutrition" durant tout le week-end, en partenariat avec des professionnels du monde de la santé, des patients, des associations…

Les conférences-débats seront l’occasion de parler et faire le point sur les hypoglycémies et des hyperglycémies, la prise en charge diététique, le moment du passage à l’insuline, de la santé dentaire, de la sexualité, des complications de l’oeil…

Des ateliers permettront de aussi de s’initier à des activités physiques comme la danse de salon ou le Taï Chi.

A Paris, samedi, des ambassadeurs contre le diabète, armés d’affiches et de ballons bleus lumineux, distribueront dans 12 lieux de rencontre une brochure d’information et un test de dépistage (disponibles sur le site www.diabeteletest.com). Ils se retrouveront en début de soirée place de la Concorde, illuminée de bleu pour l’occasion.

Une association, "Les diablotines", a développé un jeu vidéo, "l’affaire Birman", dont le héros est un diabétique insulino-dépendant. L’intrigue de ce jeu en ligne gratuit repose sur la disparition du professeur Birman, un savant. Le joueur est chargé de mener une enquête. Ce jeu dont l’ objectif est de mieux faire comprendre comment il faut adapter les doses d’insuline en fonction de l’indice glucidique des aliments est disponible sur le site www.glucifer.net.

Un bus relayant une campagne de prévention et d’information, sous l’intitulé "Changing diabetes", se rendra dans l’ensemble de la France du 28 novembre au 11 décembre. Il s’arrêtera à Grenoble, Paris, Clermont-Ferrand et Chartres, avec des conférences, des ateliers et des projections de films.

Ce bus, dont la France constitue la dernière escale, a déjà visité 15 pays, rencontré plus de 200.000 visiteurs et effectué plus de 90.000 dépistages (tous renseignements sur www.diabetesbus.novonordisk.com).

Publié par philippe


Bien souvent, lorsque l’on décide de faire un régime, de perdre les kilos qui se sont accumulés, on a le réflexe de consulter un diététicien. C’est une très bonne chose. Les méthodes que le diététicien va mettre en œuvre pour vous aider dans votre démarche, diffèrent de celles d’un nutritionniste ou d’un naturopathe. Mais savez-vous ce qu’est un diététicien ?

C’est un professionnel qui utilise la diététique pour vous permettre d’atteindre votre perte de poids. Il vous proposera donc un régime diététique contenant différents repas quotidiens plus faibles en calories que ceux que vous consommez quotidiennement. Cette méthode de calcul des calories suppose qu’il faut estimer une diminution du nombre de calories absorbées quotidiennement, et ce pour réaliser une perte de poids dans le temps.

Si on considère qu’une personne moyenne dépense environ 1900 kcalories par jour, il est simple de comprendre qu’en diminuant l’apport quotidien, la perte de poids est logique et satisfaisante. Il ne faut pas vous attendre à perdre plus d’un kilo par semaine. Cette perte de poids se fera en douceur, ce qui évitera tout traumatisme à votre organisme. Pour de nombreuses personnes, la diététique fonctionne très bien et c’est certainement la solution qui vous conviendra. La diététique a également d’autres méthodes que le calcul de calories.

Le diététicien va également prendre en considération vos goûts, votre emploi du temps, le fait que vous soyez ou non actif, que vous ayez ou non une activité physique, et il saura vous proposer un programme alimentaire sur mesure.

Bien entendu, il pourra vous arriver de craquer, de ne pas suivre à la lettre ses recommandations. Ne culpabilisez pas ! Un diététicien est aussi un être humain. Il saura alors vous réconforter, vous remonter le moral et vous indiquer comment rattraper vos écarts.

Pour vous aider dans votre démarche, inscrivez-vous au coach diététique en ligne Doxys !

Publié par pierre


Les troubles alimentaires comme la boulimie ou l’anorexie ne sont malheureusement plus réservées aux jeunes filles en quête de minceur. De plus en plus de femmes, âgées de quarante ans ou plus, subissent une pression psychologique quotidienne. Que ce soit dans le culte de la jeunesse ou de la minceur. Tous les magazines, les séries télévisées et leur environnement socioprofessionnel leur rappellent qu’elles se doivent de rester jeunes et minces. Elles se sentent bien souvent en compétition, mises sur la sellette alors que leur évolution physique est inévitable. Devant cette préoccupation excessive de leur apparence, elles ont peur de vieillir et de prendre des kilos en trop. Aussi, il ne faut pas s’étonner si nombre d’entre elles sont victimes de troubles alimentaires et de dépression, se font vomir ou perdent beaucoup trop de poids, à en devenir parfois anorexique. Ces troubles du comportement alimentaire sont très graves et doivent être soignés. Malheureusement, bien souvent elles ne reconnaissent pas leurs problèmes et préfèrent les cacher ou les ignorer. Si vous vous trouvez dans ce cas, il est indispensable de restaurer votre équilibre alimentaire en collaboration avec un diététicien. Il va vous falloir également rétablir une image positive de votre corps, l’accepter. Les mauvais comportements alimentaires seront à corriger avec doigté et intelligence. Faites vous aider ! Un diététicien est un professionnel qualifié qui saura prendre en compte votre souffrance et ajuster votre régime alimentaire à votre cas. Un psychothérapeute pourra éventuellement vous aider à accepter votre corps, votre âge et vous permettre de rétablir une image positive de vous-même. Enfin, il vous faudra également ajuster les activités sportives en fonction de votre objectif, éviter le sport à outrance.

Si vous avez réellement des kilos à perdre, un régime minceur s’impose. Mais attention, pas n’importe comment. On ne vous rappellera jamais assez le rôle prépondérant d’un coach en diététique. Pour diminuer votre sensation de faim, buvez beaucoup d’eau, minérale de préférence, du thé, des tisanes et des bouillons. Il vous faudra également réapprendre à mastiquer et à manger lentement, à prendre votre temps pour atteindre la sensation de satiété (plutôt que celle de remplissage dans le cas de boulimie). En fait, si vous mangez en 5 minutes, vous aurez encore faim dans 5 minutes ! Evitez d’acheter et de stocker des produits interdits par votre diététicien (les sucreries, les bonbons, les biscuits, le chocolat…). Remplissez votre frigo des produits autorisés. Si vous sentez qu’une fringale arrive, allez marcher ou buvez un grand verre d’eau. Ces trucs vous permettront d’attendre l’heure du repas suivant. Lors de votre régime minceur, ne craquez pas, ne vous jeter pas sur des grignotages. Essayez également de repérer vos périodes de grignotages. Plusieurs facteurs peuvent les déclencher : le stress, une remarque, une réprimande, un coup de fatigue, l’ennui, la solitude. Si vous savez mettre un nom sur la raison de vos grignotages, vous saurez les maîtriser. Bien souvent, les moments de grignotage surviennent aux mêmes moments. Dans ce cas, occupez-vous à l’instant T, allez prendre l’air, faîtes du sport.

Les troubles du comportement alimentaire, quels qu’ils soient ne sont pas une fatalité. Apprendre à équilibrer son alimentation, à faire une cuisine minceur, pour maigrir intelligemment, est à votre portée.

Si vous désirez un coach en diététique, Doxys est là pour vous.  

Publié par pierre


Tout d’abord si votre enfant n’a que 2 ou 3 kilos à perdre il n’est pas obèse mais simplement un peu dodu. Pour savoir si votre enfant a du surpoids et avant de le mettre au régime, vérifiez la courbe de son poids sur son carnet de santé. L’indice de masse corporelle ne vous sera d’aucune utilité. Puis mesurez-le (taille, ventre, hanches, cuisses). S’il a véritable un surpoids, regardez vos habitudes de consommations alimentaires ; après-tout c’est vous qui faites les courses. Puis au lieu d’appliquer une restriction de tous les aliments sucrés et salés, consultez un diététicien. Seul un professionnel qualifié saura vous conseiller et trouvera le régime alimentaire adapté à l’âge de votre enfant. On n’utilise pas la même méthode pour faire maigrir un enfant de 8 ans qu’un adolescent.

Normalement, le diététicien demandera à votre enfant de noter TOUT ce qu’il mange, à quelle heure il prend ses repas ou ses grignotages, pourquoi il mange. Lors des visites mensuelles, votre enfant lui remettra son carnet de route. Ce professionnel pourra alors être en mesure de vérifier ses habitudes alimentaires mais aussi celles de la famille, de voir si l’enfant mange par ennui, par gourmandise ou simplement par faim. Puis, selon que votre enfant aime ou non certains aliments ou groupes d’aliments (légumes, fruits etc..), il axera le régime alimentaire.

La plupart du temps, il demandera à ce que les repas soient pris assis, de préférence à table en famille et cuisinés à la maison. Certains aliments seront bannis dans un premier temps (les plats tout-prêts comme les pizzas, les gâteaux, les confiseries, les sodas etc..). On lui apprendra même à mastiquer, à prendre un petit-déjeuner, à éviter de se resservir, bref on limitera les graisses et le sucre. Sachant qu’il n’est pas toujours simple d’appliquer tous les jours des restrictions alimentaires, certains aliments proscrits pourront être éventuellement tolérés si les repas suivants restent limités aux aliments autorisés.

Rappelez-vous qu’en tant que parents, vous êtes responsables du bien-être de vos enfants. Or un enfant obèse est souvent rejeté par ses camarades, il fait l’objet de moqueries, il ne peut faire du sport comme tous les autres car il a des difficultés pour courir. Plus il sera rejeté, plus il aura tendance à se renfermer et trouver dans le grignotage un certain réconfort.

Alors si votre petit est dodu, voire gros ou obèse, ce n’est pas une fatalité. Vous devez agir pour son bien et consulter un médecin, un diététicien, qui saura vous apporter une réponse concrète, par la mise en place d’un rééquilibrage alimentaire, de recettes minceur adaptées, pour lui permettre de perdre non seulement du poids mais sa mauvaise estime de soi.

Apprenez à manger sainement avec votre coach diététique Doxys, et transmettez vos habitudes alimentaires saines à vos enfant !

Publié par pierre


Vous vous sentez un peu engoncée dans vos vêtements ? Vous avez du mal à fermer votre jupe ou votre pantalon ? Vous n’osez pas vous montrer en maillot de bain ou même à votre compagnon ? Il est grand temps de vous reprendre en mains. Que vous soyez un homme ou une femme, il nous arrive à tous de ne pas être à l’aise dans nos vêtements. Alors avant de tomber dans la spirale infernale, je veux parler des sentiments d’infériorité que l’on peut avoir, comme : je ne me sens pas bien, de toute façon je n’arriverai pas à maigrir, j’ai des kilos en trop, personne de m’aime, je ne sais pas quoi faire, reprenez-vous !  

A chaque problème sa solution. Quelle que soit l’origine de votre surpoids, il y a certainement quelque chose à faire, un régime sur le marché adapté à votre problématique, une cuisine minceur qui saura vous satisfaire. Réfléchissez avant de commencer et oubliez les régimes miracles. Un régime alimentaire s’inscrit dans la durée et doit être fonction de certains nombres de critères qui vous sont propres. Il doit être facile à mettre en œuvre, quelle que soit votre profession et votre lieu d’habitation.

On peut également être amené à faire un régime alimentaire pour des raisons de santé. On sait tous combien le surpoids est néfaste pour notre bien être mais également pour notre santé. Il peut entraîner une mauvaise circulation dans les jambes, une mauvaise digestion, un essoufflement du cœur, une sudation excessive, la liste est longue. Bref tous ces problèmes peuvent être évités par un bon régime alimentaire.

On peut avoir pris du poids suite à un problème de santé. Votre médecin vous a aidé en finir avec votre addiction à la cigarette. Cela a été long et difficile mais heureusement vous y êtes parvenu au bout de 18 mois. Malheureusement, vous n’aviez pas prévu de prendre une quinzaine de kilos ! Aujourd’hui ce n’est plus le tabac qu’il faut combattre mais votre surpoids. Là aussi, il existe une solution ! C’est un second combat qui s’engage, qui sera certainement long et fastidieux. Mais vous pouvez y arriver.

On peut se sentir comme gonflé par une mauvaise circulation lymphatique ou sanguine. Là encore, un régime alimentaire adapté vous aidera à éliminer l’eau qui vous donne cet aspect « bouffi ».

Quelque soit l’origine d’un surpoids, un régime alimentaire adapté, des recettes de cuisine minceur sur-mesure, une diététique adaptée seront vos meilleurs alliés. Il ne vous reste qu’à franchir le pas… et pour cela Doxys est la solution à votre problème.  Alors n’attendez plus, inscrivez-vous gratuitement à votre coach diététique en ligne !

Publié par pierre




Top