C’est un constat effrayant : le diabète serait à l’origine de 4,6 millions de décès dans le monde et ce chaque année. Ces derniers chiffres de la Fédération internationale du diabète (FID) ont de quoi effrayer.
Le monde aujourd’hui ne compte pas moins de 366 millions de diabétiques et selon les estimations, ce nombre devrait atteindre 552 millions en 2030. Le diabète de type I concerne en majorité les enfants, les adolescents et les jeunes adultes. Dans le cas du type I, le diabète est une maladie auto-immune puisque l’organisme du malade se retourne contre lui-même, ce qui conduit à la destruction complète des cellules pancréatiques chargées de la production d’insuline. Le patient n’en produit plus assez, ce qui explique pourquoi ce type de diabète nécessite des injections quotidiennes d’insuline.
 

Un étape de la femme diabétique à risque : la grossesse

L’intolérance qu glucose fréquente pendant la grossesse disparaît le plus souvent après l’accouchement Cependant le risque de récidive de cette forme de diabète varie de 30 à 84 % selon diverses études. D’où l’importance de bien informer les femmes enceintes … et surtout de leur proposer un suivi post-partum. Les causes de cette véritable épidémie sont aujourd’hui bien identifiées : sédentarité, mauvaise alimentation, obésité, antécédents familiaux. Ainsi la prévalence du diabète est-elle en France 5 à 6 fois plus élevée parmi les obèses que chez les personnes dont le poids est normal.

L’obésité principal responsable du diabète dès la quarantaine

La  Fédération internationale du diabète (FID) est catégorique, «80 % des diabétiques de type 2 sont également obèses.». La dimension sociale de la maladie prend une ampleur considérable. En France par exemple, les ouvrières, employées ou femmes n’ayant jamais travaillé ont un risque de diabète deux à trois fois supérieur aux femmes qui ont un statut de cadres.

Vous pensez avoir un risque accru de développer un diabète? Vous avez des antécédents de personnes diabétiques dans votre famille? Ou simplement vous ne vouvlez pas prendre de risque pour votre santé en mangeant varié et équilibré chaque jour … utilisez le coach diététique en ligne Doxys. Les différents outils en ligne du coach diététique Doxys et les menus équilibrés et modifiables qui vous sont proposés chaque jour vous faciliterons grandement la vie pour vous assurer une assiette santé journalière.

 


 

Publié par philippe


 Dans notre article du 14 avril dernier nous vous signalions que le laboratoire Servier avait été assigné par une femme qui voulait maigrir. Elle avait pris un coupe-faim pendant plusieurs années destiné aux diabétiques, avant d’avoir des répercussions au niveau cardiaque. Le médicament - le Médiator - avait été suspendu depuis novembre dernier. 

  

Cette estimation ressort d’une étude confidentielle de la Caisse nationale de l’assurance maladie (Cnam), selon le quotidien.
 
Dans un point de de vue paru dans Le Monde fin août le député (PS) Gérard Bapt, rapporteur spécial de la mission santé pour la Commission des finances avançait une estimation équivalente.
 
Commercialisé notamment comme antidiabétique depuis 1976 en France par le groupe Servier sous l’appellation de Médiator, le benfluorex fait partie de la famille des fenfluramines, à effet "coupe faim".
 
"Il aura fallu l’obstination d’un praticien hospitalier, le docteur Irène Frachon, et des équipes du CHU de Brest, pour que la responsabilité du Médiator dans la survenue de cas d’HTAP et de valvulopathies soit enfin reconnue (Médiator 150, sous titre censuré, éditions dialogues)", notait le député.
 
"Leurs travaux seront appuyés in fine par une étude de la Caisse nationale d’assurance maladie révélant, sur sa base de données et une cohorte d’un million de diabétiques, que le risque de chirurgie valvulaire est multiplié près de quatre fois pour les patients exposés au Médiator".
 
"Une étude universitaire évalue entre 500 et 1.000 le nombre de décès en relation directe avec le Médiator", écrivait encore Gérard Bapt.
 
Le Figaro souligne que les médecins de la Cnam ont passé à la loupe le devenir médical des patients ayant pris du Mediator pour évaluer le nombre d’hospitalisations et de morts potentiellement liés à ce médicament.
 
Doxys coach diététique en ligne peut vous aider chaque jour à manger bien équilibré et à régulariser repas, à vous apprendre à gérer votre alimentation en découvrant vos erreurs alimentaires et à manger sans vous priver … et en perdant du poids sans risquer d’hypothéquer votre santé avec des médicaments dangereux. Bien manger n’est pas évident, que ce soit dans l’alimentation journalière ou dans le cadre d’un régime pour maigrir, mincir ou pour perdre du poids. Rééquilibrer votre alimentation au quotidien en mangeant agréablement et sainement n’est pas si compliqué. Cependant cela demande de la méthode et des calculs d’équilibre alimentaires que le coach diététique en ligne Doxys réalise très facilement pour vous chaque jour dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée.
 

 

Publié par philippe


La chrononutrition ne date pas d’hier. Ce concept est né en 1986 suite aux travaux d’un nutritionniste français, le Dr Alain Delabos. La chrononutrition se veut être plus qu’un régime, dans l’esprit de son concepteur il s’agit ni plus ni moins d’un nouveau mode alimentaire censé prendre en charge de manière optimale le rythme naturel de l’organisme et ce en tenant compte nos sécrétions enzymatiques.

 
 
Principe de la chrononutrition
 
Selon le Dr Delabos, la chrononutrition se fonde sur le principe fondamental qui consiste à consommer les aliments aux moments le plus opportun de la journée, en un mot exactement au moment où ils sont rééelement nécessaires pour satisfaire les besoins en nutriments et en énergie de l’organisme. 
 
Appliqué aux régime amaigrissant, cela sous-entend sans que les aliments néfastes pour la ligne tels que les graisses ne seraient pas stockées pour autant que les aliments soient consommés au bon moment de la journée. Le Docteur Delabos a ainsi déterminé les aliments qui devraient être consommés à certains moments de la journée et ceux qu’il faudrait éviter de consommer sous peine de les voir s’accumuler en bourrelets disgracieux par exemple sur les hanches.
 
La chrononutrion du Docteur Delabos met ainsi à l’index la consommation des fruits aux petit-déjeuner car pour le nutritionniste consommer des fruits au petit-déjeuner serait contre-nature ou plutôt anti-physiologique, de même que consommer des pâtes au dîner. Pourquoi? Tout simplement car le Dr Delabos à mis en évidence que l’organisme n’a pas besoin de ces nutriments à ces moments-là de la journée.
 
Quel est la sentence ? C’est très simple : si le corps n’en a pas besoin, il ne vas pas les assimiler ? Si bien sûr il va le faire et même doublement car il va les stocker sous forme de graisses de réserves excédentaires ! Ce qui n’est pas vraiment au goût des nombreuses femmes qui souhaitent maintenir leur poids, mincir ou maigrir et ainsi garder la silhouette dont elles on envie !
 
La chrononutrition est une méthode qui se base sur les sécrétions endocrines enzymatiques de notre organisme. Elle paraît simple et évidente. Toutefois, elle est aussi contraignante car il s’agit d’une une méthode très codifiée et rigoureuse qui impose de consommer des aliments précis à un repas donné, et à en écarter d’autres (qui sont ceux avouons le qui nous font souvent envie! ).
 
 
Quels sont les aliments à éviter, les aliments interdits dans la chrononutrition ?
 
A l’exception des yaourts et du lait (certains disent que c’est parce qu’ils contiennent du lactose que l’organisme ne peut les digérer, mais c’est faux puisque le lactose qui est le sucre du lait est bien entendu digestible sauf en moindre quantité chez les personnes atteintes d’intolérance au lactose !), aucun aliment n’est interdit dans la chrononutrtion, et il n’est nul besoin de compter les calories et encore moins nécessaire de traquer les graisses et sucres dans le régime de la chrononutrition. Avouons-le c’est tout de même un peu simpliste ! Les objectifs de la chrononutrition visent à éliminer les kilos superflus qui seraient dus au stockage exédentaire des nutriments non assimilés ! Ce serait vraiment très (trop) simple et le Docteur Delabos serait proposé pour le prix Nobel de médecine !  
 
En suivant à la lettre ce régime de la chrononutrition, on devrait sans soucis atteindre son poids de forme et le conserver. Disons le clairement : ce n’est pas le cas. La chrononutrtion n’est pas la panacée. Ce régime chrononutrition ne se veut pas seulement être (dans l’esprit de son concepteur) une simple diète visant une perte de poids mais aussi une méthode qui a pour objectif de rééquilibrer la silhouette en l’affinant et donc ainsi une méthode pour mincir, maigrir et en tout cas pour perdre du poids, voire beaucoup de kilos !
 
Le nutritionniste Dr Delabos a été beaucoup plus loin car il a affirmé que les formes seraient les reflets de notre manière de nous alimenter : trop de viande donnerait beaucoup de poitrine, trop de légumes donneraient trop de hanches, trop de féculents du ventre…
 
Manger suivant la chronutrition suffirait à remodeler notre corps harmonieusement et ainsi éviter tout problème morphologique et nous épargnerait les rondeurs et les bourrelets disgracieux excédentaires ! Le Dr Delabos affirme en plus qu’en adoptant cette méthode on pourrait guérir ou tout au moins améliorer notre état de santé en éradicant les problèmes de nutrition tels que le cholestérol, le diabète ou encore l’hypertension. C’est vraiment trop caricatural pour être vrai ! Si c’était vrai cela se saurait ! Et beaucoup de gens ne jureraient que par la chrono-nutrition comme méthode idéale de s’alimenter !
 
 
Une journée chrono-nutrition
 
Cette méthode met en vedette deux repas aujourd’hui délaissés : le petit-déjeuner et le goûter. Le premier doit 
 
Une journée chrononutrition c’est quoi ?
 
Le petit déjeuner doit être copieux et ou gras (pain beurré, fromage, pain, charcuteries…) tandis que le deuxième doit apporter des sucres (fruits et dérivés, chocolat…) et des graisses végétales. Le déjeuner et le dîner se composent idéalement d’un plat unique. Le sucre ajouté et le vin mais aussi les desserts ne peuvent trouver leur place dans la chrononutrition.
 
 
Un petit-déjeuner gras
 
Chaque matin, l’organisme provoque 3 sécrétions d’enzymes : l’insuline nécessaire aux organes ; les lipases qui vont métaboliser les graisses et les protéases qui doivent métaboliser les protéines.
 
Au menu du petit déjeuner : fromage, pain beurré, boisson chaude sans lait, ni sucre
 
 
Un déjeuner dense et très énergétique
 
A midi ont a une sécrétion maximale de protéases et d’amylases.
Au menu de midi: viande OU poisson, œufs, féculents (pâtes, riz, purée, frites…) ou pain
 
Un goûter sucré
C’est en milieu d’après-midi qu’on voit apparaîttre le pic d’insuline qui doit faire entrer les sucres dans les muscles et les organes.
 
Au menu : chocolat noir OU graines (noix, noisettes, pistaches…) OU fruits secs (raisins, abricots, pruneaux…) OU 2 pommes cuites OU 2 grands verres de jus de fruits naturel.
 
Un dîner léger pour le soir
 
on a quasi plus de sécrétions digestives d’où un freinage de l’assimilation des aliments.
 
Au menu : poisson maigre ou fruits de mer ou viande blanche,légumes.
 
La chrono-nutrition n’est pas la panacée, ce n’est pas non plus une méthode miracle pour perdre du poids ni même pour manger sainement. Il est important de respecter les grandes règles de l’alimentation équilibrée (pyramide alimentaire notamment) et de veiller à manger de tout en quantités raisonnable et bien entendu au bon moment. Le coach diététique en ligne DOXYS se charge de vous aider à respecter ces principes et à rééquilibrer votre alimentation au jour le jour.
 

Publié par philippe


Combien de kilos Maman peut-elle prendre durant la grossesse au fil des trimestres ?

Beaucoup d’ idées fausses circulent. Ainsi Maman ne doit pas manger pour deux pendant la grossesse. Elle doit par contre manger deux fois mieux.

L’excès de poids, la surcharge pondérale est à contrario considéré par les gynécologues comme étant la première ennemie d’une grossesse épanouie.

 

Quels sont les risques principaux de l’excès de poids durant la grossesse ?

En premier lieu citons les risques d’hypertension et de diabète qui ne s’additionnent pas mais bien se multiplient entre eux !

De plus les articulations sont les premières à souffrir. Il n’est pas question de se priver des aliments essentiels sous prétexte de vouloir rester mince et svelte ou même athlétique durant la grossesse. Maman doit veiller avant tout à éviter d’installer des carences alimentaires et en peut en aucun cas se priver de manger équilibré !

Elle alimentation équilibrée, reste comme hors grossesse une alimentation variée ce qui suppose de manger de tous les étages de la pyramide alimentaire mais aussi de manger selon son appétit et ses goûts.

 

Quelles est la prise de poids idéale durant la grossesse ?

Il n’y a pas de chiffres idéaux de prise de poids durant la grossesse, seulement des repères de suivi de poids, votre gynécologue restant le mieux placé pour votre suivi dans ce domaine. En cas de doute, le mieux est de vous en référer à ses précieux conseils.

 

Repères de prise de poids durant la grossesse : 

1er trimestre :

la prise de poids est faible au cours des premiers mois, il arrive même du fait des nausées et donc d’une faible envie de manger que la Maman maigrisse pendant le 1er trimestre. Donc si pendant cette période vous prenez pas mal de poids, pensez à revoir votre alimentation.

2ème trimestre :

le ventre de la Maman s’arrondi car le fœtus commence à grandir. Au 7ème mois, la Maman a pris en moyenne 6 kilos. Toutefois les mamans les plus sveltes voire minces peuvent prendre avoir pris un peu plus de poids. Les mamans plus rondes quant à elles pourront avoir vu la cellulite qu’elle avait, avoir parfois fondu car l’organisme doit puiser dans ses réserves pour bien nourrir et faire grandir harmonieusement le bébé. Le corps de la Maman puise l’énergie là où c’est le plus facile à mobiliser pendant la grossesse.

3ème trimestre :

La prise de poids est le plus souvent de un kilo par mois durant le dernier trimestre, parfois plus car la future Maman fait parfois de la rétention d’eau. Phénomène parfois plus marqué en été.

Au terme de la grossesse,  la prise de poids totale se situe entre généralement entre 9 et 12 kilos.

Doxys coach diététique en ligne aide quotidiennement les femmes enceintes dans leur suivi alimentaire et ce durant tous les stades de la grossesse. Doxys tient à souligner que le suivi du poids et de leur alimentation équilibrée doit se faire idéalement en accord et sous supervision du gynécologue et/ou du diététicien traitant.


Publié par philippe


Toutes les femmes ont une morphologie différente. Pourquoi ? 
 
Certaines accumulent les graisses en excès plutôt sur le haut du corps et d’autres femmes prennent plutôt de la graisse sur le bas du corps, essentiellement les fesses et les cuisses. Quelles sont les raisons des localisations différentes des rétentions de graisses ?
 
 
La morphologie des femmes est avant tout une question d’hérédité. 
 
Les femmes qui on a tendance à accumuler de la graisse dans la partie supérieur du corps, en un mot qui ont tendance plutôt à être forte du haut est souvent lié à une sécrétion excessive d’insuline.
 
Dans ce cas, même en diminuant l’apport calorique de manière importante, il est souvent difficile de perdre du ventre. D’autant si ce problème s’ajoute à un problème d’hypothyroïdie, d’hypersécrétion d’insuline voire de diabète.
 
Donc dans ce cas, il ne suffit pas de restreindre l’alimentation, il faut aussi bien connaître les aliments à privilégier dans votre alimentation quotidienne et lesquels il vaut mieux éviter de consommer trop souvent sous peine de prendre du poids trop facilement.
 
Donc rappelez-vous que laa principale cause de prise de graisses excédentaires au niveau du haut du corps est directement corrélée avec une production excessive d’insuline. En clair, si vous souffrez de ce problème, une consommation excessive de sucres ne va pas être utilisé sous forme d’énergie par le corps mais aura directement tendance à être transformé en réserves sous forme de couche de graisse sous-cutanée.
 
Donc dans ce cas, si vous voulez maigrir en faisant moins d’effort et donc être directement récompensée : évitez voire éliminez purement et simplement les sucres de votre alimentation quoditienne.
 
 
Quelle est la situation des femmes rondes du bas du corps ?
 
Pour ces femmes, la situation est différente car les causes sont multiples : la rétention d’eau souvent liée à une mauvaise circulation du sang, qui favorise ensuite l’installation de cellulite, parfois les troubles hormonaux, un manque d’exercices, l’hérédité familiale mais aussi les nombreux grignotages de produits sucrés et ou gras.
 
N’oublions pas non plus l’héritage génétique. Une femme qui est "génétiquement programmée" pour stocker de la graisse dans le bas du corps aura certainement plus de difficulté à perdre ensuite la graisse sous-cutanée.
 
Il est impératif et surtout dans ce cas d’instaurer une rééquilibration alimentaire performante qui privilégie d’éliminer les sucres et le sel en tout cas en partie ainsi que d’augmenter l’excercie physique quotidien.
 
Doxys coach diététique en ligne se propose de vous aider à rééquilibrer votre alimentation au quotidien sans vous priver !
 
 

Publié par philippe


La baie d’acaï est un fruit brésilien qui vient d’un palmier appelé « açaizeiro » et qui pousse dans le nord du Brésil. La baie d’acai est souvent citée pour ses effets amincissants voire amaigrissants.
 
Aussi, elle s’est faite petit à petit une place dans de nombreux régimes alimentaires à la mode. Depuis l’ère précolombienne, les guerriers indigènes croient que le fait de s’alimenter de ce fruit leur permet de gagner en force et/ou en intelligence.

L’acaï est très riche en nutriments comme les acides gras essentiels, les acides aminés, les vitamines B1, B2 et B3, le fer, le calcium, le phosphore et est une très bonne source de fibres diététiques et minéraux essentiels c’est-à-dire qui doivent être apportés par les aliments. En 2005, les rapports de l’Université d’Amherst ont établi, après 4 ans d’études, la présence d’oméga 3, 6 et 9, de xanthones.
 
Nous connaissons les bienfaits du vin rouge (à consommation modérée), notamment son pouvoir anti-oxydant et donc anti-inflammatoire. Ce pouvoir anti-oxydant de la baie d’acaï est 10 fois plus puissant que celui du vin et surpasse même celui de tous les autres fruits. Du fait de sa richesse en anthocyanines, on a un effet important de protection  des cellules de l’organisme et pour combattre les maladies cardiaques, le vieillissement, le diabète, l’inflammation, les infections bactériennes, les maladies neurologiques aini que le cancer.

Ils permettent en même temps une plus grande protection des petits et des gros vaisseaux sanguins, favorisant ainsi la baisse des risques de diabète.
 
 

Comment en consommer ?

 
Il est recommandé de prendre l’acaï en poudre, en capsules, en smoothies en bouteille ou en pulpe gelée, car étant donné que ce fruit ne résiste pas au transport, il est extrêmement rare de trouver une grande quantité d’acaï pure dans des produits alimentaires. Seulement 10% du fruit entier constituent des éléments comestibles, la pulpe et la peau.


baie acai
Prudence toutefois car à ce jour, aucune étude n’a encore pu vraiment démontrer qu’en consommer en grande quantité aiderait à perdre du poids. Contrairement à ce qu’il est dit et qui continue d’être clamé dans certains régimes farfelus, le fruit n’entraîne pas de consommation plus rapide de l’excès de graisse présente en excès dans l’organisme.
 
Cependant sa consommation même régulière ne semble pas dénue d’intérêt pour notre organisme. En effet, des scientifiques japonais ont découvert que la consommation de ce fruit pourrait être efficace dans la démarche pour maigrir, en raison de sa concentration en anthocyanines. Ils aident à absorber les graisses stockées et à les drainer. L’acaï agirait aussi comme stimulant dans une activité physique plus élargie et plus poussée. Elle contient de nombreux ingrédients qui freinent l’appétit, augmentent le métabolisme et aident à construire du muscle. En résumé, il semblerait que la baie d’acaï contient de nombreuses vertus thérapeutiques.


Elle contribuerait à la bonne santé du coeur en permettant une bonne circulation du sang. Elle préviendrai et retarderait le vieillissement grâce aux effets qu’apportent ses nutriments sur l’organisme humain. Elle stimulerait le système immunitaire, améliorerait l’aspect de la peau et favorise la détoxication des cellules en proie à une maladie. Et enfin, elle entraînerait une meilleure régulation de la quantité de sucre dans le sang, en réduisant le cholestérol et participe au bon fonctionnement du système digestif.
 
Ceci étant, ne vous attendez pas à un miracle si vous désirez perdre du poids efficacement et rapidement. Il ne suffit pas de juste consommer ce fruit ou des produits et médicaments à base d’acaï en grande quantité et d’attendre les effets souhaités.
 
En consommer pourrait aider à maigrir certes, mais cela nécessite également de la volonté, dela détermination ainsi q’ une surveillance rapprochée de votre régime alimentaire et de l’exercice physique. Cependant, on sait qu’il n’y a pas d’effets secondaires dans la consommation de l’acaï, ni chez les personnes qui suivent un traitement médicamenteux, ni chez les femmes en période de grossesse.
 
Nous vous rappelons que DOXYS coach diététique en ligne est toujours prêt pour vous apprendre à équilibrer votre alimentation, à mincir et ou à maigrir sans risque pour votre santé

Publié par philippe


L’ étude épidémiologique Obepi-Roche 2009 a révélé que beaucoup de Français sont soit en surpoids soit obèses (14,5% contre 25% en Belgique par exemple).

 
Il s’agit d’un longue enquête réalisée en partenariat avec la TNS SOFRES depuis plusieurs années et qui révèle que les français ont grandi : 0,5 centimètre en 10 ans mais aussi qu’ils ont beaucoup trop grossis !
 
Elle prend donc en compte l’évolution de la physionomie de 25.000 français de plus de 18 ans depuis 10 ans.
 
 
Il faut s’inquiéter devant ce constat est alarmant, mais à qui la faute?
 
Tout au moins, il s’agit sans doute d’une cause globale qui en engloberait plusieurs autres, notamment notre mode de vie : sédentarisation, manque de sport, alimentation déséquilibrée et toujours plus grasse, grignotage, etc.
 
Ce déséquilibre pndéral pourrait toucher la moitié de la population en 2020 Alors, que seulement 8,5% étaient obèses en 1997, ils sont aujourd’hui 14,5%.
 
Une maladie que l’Organisation Mondiale de la Santé a même classé au rang des pandémies mondiales.
 
 
 
Car l’obésité a de graves conséquences : hypertension, hyperglycémie, diabète, hyperlipidémie pouvant parfois conduire a des infarctus.
 
Sans compter quelle coûte cher à la Sécurité sociale.
 
La publicité et la mode n’ont jamais autant glorifiés les charmes du corps et leur sensualité.
 
Série américaine à coup de top-modèles, publicités très sensuelles, pornographie à outrance, canonisation de la beauté des stars et même parfois des politiques…
 
A l’autre extrême, l’anorexie inquiète de plus en plus les spécialistes de la santé, jusqu’à ce que des pays comme l’Espagne interdisent aux mannequins trop maigres de défiler.
 
Il semble que nous évonluons dans une étrange société schizophrène.
 
Obnubilé par la beauté, elle n’en prend pourtant pas le chemin.
 
Une distinction sociale entre «beau» et «laid» viendrait-elle à être plus judicieuse qu’une distinction de classe?
 
Ce n’est pas impossible dans la mesure où la beauté est toujours plus glorifiée et où les gens communément appelé «beaux» s’affichent tandis que les problèmes d’obésité et d’anorexie gangrène les autres.
 
Mais justement, l’un des constats accablants de l’étude réalisé par Obepi-Roche, c’est ce rapprochement, voire cette concomitance qu’il y a à faire entre les catégories socio-professionnelles dites modestes ou pauvres et les catégories plus aisées.
 

Publié par philippe


La journée mondiale du diabète est organisée chaque 14 novembre et ce dans plus de 150 pays. En France c’est l’occasion d’un Salon du diabète et de la nutrition, d’une campagne de sensibilisation, d’un jeu vidéo et de la tournée d’un bus dans diverses villes de France.

Le diabète est une maladie qui progresse chez les jeunes, les personnes en surpoids et les personnes de plus de 45 ans. Deux millions de Français sont concernés. Chaque année ce sont pas moins de 180.000 nouveaux cas traitées. 70.000 personnes décèdent du diabète. En France la part des diabétiques qui s’ignorent est de 25%.

L’Association française des Diabétiques (AFD) organise au CNIT Paris la Défense un "Salon du diabète et de la nutrition" durant tout le week-end, en partenariat avec des professionnels du monde de la santé, des patients, des associations…

Les conférences-débats seront l’occasion de parler et faire le point sur les hypoglycémies et des hyperglycémies, la prise en charge diététique, le moment du passage à l’insuline, de la santé dentaire, de la sexualité, des complications de l’oeil…

Des ateliers permettront de aussi de s’initier à des activités physiques comme la danse de salon ou le Taï Chi.

A Paris, samedi, des ambassadeurs contre le diabète, armés d’affiches et de ballons bleus lumineux, distribueront dans 12 lieux de rencontre une brochure d’information et un test de dépistage (disponibles sur le site www.diabeteletest.com). Ils se retrouveront en début de soirée place de la Concorde, illuminée de bleu pour l’occasion.

Une association, "Les diablotines", a développé un jeu vidéo, "l’affaire Birman", dont le héros est un diabétique insulino-dépendant. L’intrigue de ce jeu en ligne gratuit repose sur la disparition du professeur Birman, un savant. Le joueur est chargé de mener une enquête. Ce jeu dont l’ objectif est de mieux faire comprendre comment il faut adapter les doses d’insuline en fonction de l’indice glucidique des aliments est disponible sur le site www.glucifer.net.

Un bus relayant une campagne de prévention et d’information, sous l’intitulé "Changing diabetes", se rendra dans l’ensemble de la France du 28 novembre au 11 décembre. Il s’arrêtera à Grenoble, Paris, Clermont-Ferrand et Chartres, avec des conférences, des ateliers et des projections de films.

Ce bus, dont la France constitue la dernière escale, a déjà visité 15 pays, rencontré plus de 200.000 visiteurs et effectué plus de 90.000 dépistages (tous renseignements sur www.diabetesbus.novonordisk.com).

Publié par philippe




Top