Le régime hyperprotéiné connaît actuellement un regain de faveur puisqu’il a été remis en selle par le Docteur Dukan. Son exposition médiatique ainsi que sa grosse promotion dans les linéaires des grandes surfaces lui assurent depuis quelques mois une grande popularité. 

 
Cela a conduit à une réaction du Docteur Alain Golay spécialiste de l’obésité, médecin-chef du Service d’enseignement thérapeutique pour maladies chroniques, diabète et obésité des Hôpitaux universitaires de Genève. 
 
Selon le Cocteur Alain Golay Ce régime hyperprotéiné Dukan conduirait à une grande sensation defaim et à une reprise du poids encore plus rapide dès lors que l’alimentation dite normale reprise à la fin du régime Dukan est progressivement réintroduite.
 
 
Quels sont les grand principes du régime hyperprotéiné du Docteur Dukan ? 
 
Rappelons que le régime hyperprotéiné revisité selon la méthode Docteur Pierre Dukan exclut les sucres dits lents encore appelés hydrates de carbones ou glucides. Lesquels sont les féculents, le riz, les céréales et les pâtes dès le début du régime amaigrissant hyperprotéiné.
 
Le régime hyperprotéiné suivant la méthode du Docteur Dukan est constitué de 4 phases successives : une phase d’attaque brève au cours de laquelle seules les protéines animales sont autorisées. Ensuite une phase de croisière où sont ajoutés petit à petit des légumes à l’exclusion des féculents. Et pour terminer une phase de consolidation au cours de laquelle les féculents sont réintroduits petit à petit. Pour finir le régime : une phase de stabilisation qui est un retour à une alimentation dite normale avec une journée protéinée par semaine maximum chaque semaine. 
 
Le régime hyperprotéiné n’est pas une nouveauté car il y a une vingtaine d’années, le régime hyperprotéiné avait déjà la faveur des hôpitaux. Le régime hyperprotéiné du Docteur Dukan n’est donc pas une nouveauté.
 
Actuellement le régime hyperprotéiné n’a plus la faveur des centres hospitaliers universitaires car de nombreuses études ainsi qu’une abondante littérature scientifique semble attester qu’uil ne s’agit pas de la meilleure solution.
 
Le Docteur Golay a lui-même testé le régime hyperprotéiné du Docteur Dukan dans sa pratique. Les résultats sont les suivants : "Trois groupes ont suivi six semaines de diète. Le premier avec un régime équilibré, le second dissocié, et le troisième hyperprotéiné. La perte de poids a été identique dans les trois catégories. Mais les personnes soumises aux régimes dissocié et hyperprotéiné ont repris beaucoup plus de poids que les autres par la suite." 
 
Le régime hyperprotéiné permet dès le début du régime hyperprotéiné du Dcoteur Dukan et pendant la phase sans consommation d’hydrates de carbone de ne pas avoir (trop) de sensation de faim. Cependant dit le Docteur Golay, dès que les féculents sont réintroduits, "le corps hurle de faim". Il "se souvient qu’il a été privé d’hydrates de carbone et, quand il en reçoit de nouveau, il les stocke d’autant mieux. Et il va en demander plus, par crainte de manquer", ce qui fait immédiatment (re)prendre du poids. 
 
Le Docteur Golay conseille suite à cette constation faite à propos du régime hyperprotéiné du Docteur Dukan, de réintroduire au plus vite des hydrates de carbone (sucres dits lents) et ce en quantité modérée et progressivement. Ces personnes auront très faim au début du régime et de la réintroduction des féculents (hydrates de carbones) cependant, dans le cas contraire, au plus ils suivent leur régime hyperprotéiné longtemps et ce sans prendre d’hydrates de carbones, au plus cela sera difficile de ne pas craquer avec le régime hyperprotéiné du Docteur Dukan. 
 
Pour maigrir, le Docteur Golay conseille le régime classique de l’alimentation équilibrée suivant les principes de la pyramide alimentaire classique : 1/2 assiette de légumes, 1/4 de protéines, 1/4 d’aliments de type farineux (riz, pâtes, pomme de terres …) ainsi que de limiter les graisses et les sucreries.
 
Ce qui est important c’est d’éviter les frustrations et de ne rien s’interdire à priori.
 
Ce n’est pas la phase de régime que l’on garde finalement peu de temps mais les mauvaises habitudes alimentaires que l’on parvient à réduire voire à éliminer et les bonnes habitudes alimentaires que l’on met en place qui comptent sur le long terme.
 
Dans le cadre d’un régime hyperprotéiné 20% maximum des calories de l’alimentation devrait provenir de protéines (viande, volailles, poisson, œufs, fromage) et 50% d’hydrates de carbone (issus de farineux, fruits, légumes). Car une alimentation normo-protéinée se situe entre 12 et 15% en apport en protéines.
 
Manger trop de protéines sur le long terme peut être néfaste pour les reins notamment.
 
 
Doxys coach diététique en ligne peut vous aider chaque jour à équilibrer vos repas, à vous apprendre à gérer votre alimentation en découvrant vos erreurs alimentaires et à manger sans vous priver. Bien manger n’est pas évident, que ce soit dans l’alimentation journalière ou dans le cadre d’un régime pour maigrir, mincir ou pour perdre du poids. Rééquilibrer votre alimentation au quotidien en mangeant agréablement et sainement n’est pas si compliqué dans le cadre d’un régime hyper protéiné. Cependant cela demande de la méthode et des calculs d’équilibre alimentaires que le coach diététique en ligne Doxys réalise très facilement pour vous chaque jour dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée.
 
 
 
 
 
 

Publié par philippe


La chrononutrition ne date pas d’hier. Ce concept est né en 1986 suite aux travaux d’un nutritionniste français, le Dr Alain Delabos. La chrononutrition se veut être plus qu’un régime, dans l’esprit de son concepteur il s’agit ni plus ni moins d’un nouveau mode alimentaire censé prendre en charge de manière optimale le rythme naturel de l’organisme et ce en tenant compte nos sécrétions enzymatiques.

 
 
Principe de la chrononutrition
 
Selon le Dr Delabos, la chrononutrition se fonde sur le principe fondamental qui consiste à consommer les aliments aux moments le plus opportun de la journée, en un mot exactement au moment où ils sont rééelement nécessaires pour satisfaire les besoins en nutriments et en énergie de l’organisme. 
 
Appliqué aux régime amaigrissant, cela sous-entend sans que les aliments néfastes pour la ligne tels que les graisses ne seraient pas stockées pour autant que les aliments soient consommés au bon moment de la journée. Le Docteur Delabos a ainsi déterminé les aliments qui devraient être consommés à certains moments de la journée et ceux qu’il faudrait éviter de consommer sous peine de les voir s’accumuler en bourrelets disgracieux par exemple sur les hanches.
 
La chrononutrion du Docteur Delabos met ainsi à l’index la consommation des fruits aux petit-déjeuner car pour le nutritionniste consommer des fruits au petit-déjeuner serait contre-nature ou plutôt anti-physiologique, de même que consommer des pâtes au dîner. Pourquoi? Tout simplement car le Dr Delabos à mis en évidence que l’organisme n’a pas besoin de ces nutriments à ces moments-là de la journée.
 
Quel est la sentence ? C’est très simple : si le corps n’en a pas besoin, il ne vas pas les assimiler ? Si bien sûr il va le faire et même doublement car il va les stocker sous forme de graisses de réserves excédentaires ! Ce qui n’est pas vraiment au goût des nombreuses femmes qui souhaitent maintenir leur poids, mincir ou maigrir et ainsi garder la silhouette dont elles on envie !
 
La chrononutrition est une méthode qui se base sur les sécrétions endocrines enzymatiques de notre organisme. Elle paraît simple et évidente. Toutefois, elle est aussi contraignante car il s’agit d’une une méthode très codifiée et rigoureuse qui impose de consommer des aliments précis à un repas donné, et à en écarter d’autres (qui sont ceux avouons le qui nous font souvent envie! ).
 
 
Quels sont les aliments à éviter, les aliments interdits dans la chrononutrition ?
 
A l’exception des yaourts et du lait (certains disent que c’est parce qu’ils contiennent du lactose que l’organisme ne peut les digérer, mais c’est faux puisque le lactose qui est le sucre du lait est bien entendu digestible sauf en moindre quantité chez les personnes atteintes d’intolérance au lactose !), aucun aliment n’est interdit dans la chrononutrtion, et il n’est nul besoin de compter les calories et encore moins nécessaire de traquer les graisses et sucres dans le régime de la chrononutrition. Avouons-le c’est tout de même un peu simpliste ! Les objectifs de la chrononutrition visent à éliminer les kilos superflus qui seraient dus au stockage exédentaire des nutriments non assimilés ! Ce serait vraiment très (trop) simple et le Docteur Delabos serait proposé pour le prix Nobel de médecine !  
 
En suivant à la lettre ce régime de la chrononutrition, on devrait sans soucis atteindre son poids de forme et le conserver. Disons le clairement : ce n’est pas le cas. La chrononutrtion n’est pas la panacée. Ce régime chrononutrition ne se veut pas seulement être (dans l’esprit de son concepteur) une simple diète visant une perte de poids mais aussi une méthode qui a pour objectif de rééquilibrer la silhouette en l’affinant et donc ainsi une méthode pour mincir, maigrir et en tout cas pour perdre du poids, voire beaucoup de kilos !
 
Le nutritionniste Dr Delabos a été beaucoup plus loin car il a affirmé que les formes seraient les reflets de notre manière de nous alimenter : trop de viande donnerait beaucoup de poitrine, trop de légumes donneraient trop de hanches, trop de féculents du ventre…
 
Manger suivant la chronutrition suffirait à remodeler notre corps harmonieusement et ainsi éviter tout problème morphologique et nous épargnerait les rondeurs et les bourrelets disgracieux excédentaires ! Le Dr Delabos affirme en plus qu’en adoptant cette méthode on pourrait guérir ou tout au moins améliorer notre état de santé en éradicant les problèmes de nutrition tels que le cholestérol, le diabète ou encore l’hypertension. C’est vraiment trop caricatural pour être vrai ! Si c’était vrai cela se saurait ! Et beaucoup de gens ne jureraient que par la chrono-nutrition comme méthode idéale de s’alimenter !
 
 
Une journée chrono-nutrition
 
Cette méthode met en vedette deux repas aujourd’hui délaissés : le petit-déjeuner et le goûter. Le premier doit 
 
Une journée chrononutrition c’est quoi ?
 
Le petit déjeuner doit être copieux et ou gras (pain beurré, fromage, pain, charcuteries…) tandis que le deuxième doit apporter des sucres (fruits et dérivés, chocolat…) et des graisses végétales. Le déjeuner et le dîner se composent idéalement d’un plat unique. Le sucre ajouté et le vin mais aussi les desserts ne peuvent trouver leur place dans la chrononutrition.
 
 
Un petit-déjeuner gras
 
Chaque matin, l’organisme provoque 3 sécrétions d’enzymes : l’insuline nécessaire aux organes ; les lipases qui vont métaboliser les graisses et les protéases qui doivent métaboliser les protéines.
 
Au menu du petit déjeuner : fromage, pain beurré, boisson chaude sans lait, ni sucre
 
 
Un déjeuner dense et très énergétique
 
A midi ont a une sécrétion maximale de protéases et d’amylases.
Au menu de midi: viande OU poisson, œufs, féculents (pâtes, riz, purée, frites…) ou pain
 
Un goûter sucré
C’est en milieu d’après-midi qu’on voit apparaîttre le pic d’insuline qui doit faire entrer les sucres dans les muscles et les organes.
 
Au menu : chocolat noir OU graines (noix, noisettes, pistaches…) OU fruits secs (raisins, abricots, pruneaux…) OU 2 pommes cuites OU 2 grands verres de jus de fruits naturel.
 
Un dîner léger pour le soir
 
on a quasi plus de sécrétions digestives d’où un freinage de l’assimilation des aliments.
 
Au menu : poisson maigre ou fruits de mer ou viande blanche,légumes.
 
La chrono-nutrition n’est pas la panacée, ce n’est pas non plus une méthode miracle pour perdre du poids ni même pour manger sainement. Il est important de respecter les grandes règles de l’alimentation équilibrée (pyramide alimentaire notamment) et de veiller à manger de tout en quantités raisonnable et bien entendu au bon moment. Le coach diététique en ligne DOXYS se charge de vous aider à respecter ces principes et à rééquilibrer votre alimentation au jour le jour.
 

Publié par philippe




Top