Valorfrit a lancé dès 2006 une languette de décompte d’utilisation des fritures qui permet de voir quand il est temps de changer votre huile ou graisse de friture et de l’évacuer au parc à conteneurs.

Cependant encore 60% des huiles de fritures finissent toujours dans la nature !


Comment utiliser la languette Valorfrit en pratique ?

La Languette de décompte d’utilisation des fritures est un outil très simple pour savoir exactement et ce à n’importe quel moment depuis combien de temps et combien de fois l’huile ou la graisse a déjà été utilisée et combien de temps vous pourrez encore l’utiliser.

 


Le système est le suivant : sur chaque emballage se trouve le nombre maximum d’utilisations de l’huile ou de la graisse. Vous commencez donc votre languette en vous référant à ce nombre. Ensuite vous allez retirer une bandelette à chaque fois que vous utiliserez votre friteuse. Vous saurez exactement quand remplacer l’huile de votre friture. La Languette de décompte d’huile de friture est conçue de sorte que vous puissiez facilement attacher celle-ci au cordon de la friteuse et donc ainsi elle ne se perdra jamais.

 

Où trouver la languette Valorfrit ? Cette languette est disponible gratuitement dans tous les parcs à conteneurs et supermarchés.


Une nouvelle campagne de sensibilisation Valorfrit est en cours car d’après de récentes études de marché effectuées à la demande de Valorfrit auprès des ménages belges, 80% des ménages utilisent une friteuse ou un réchaud à fondue, à la maison … et beaucoup ne connaissent pas encore le système Valorfrit et donc ne l’utilisent pas ! Tous ces ménages devront donc par conséquent, à un moment donné,  se débarrasser d’huiles ou graisses de friture utilisées et périmées.

La collecte des déchets venant des ménagesest réalisée en partenariat Valorfrit et les intercommunales.

C’est grâce à un accord passé entre Valorfrit et ces intercommunales que les ménages peuvent depuis 2006 déposer gratuitement leurs huiles et graisses utilisées dans l’un des 540 parcs à conteneurs en Belgique. Certaines communes organisent aussi en plus une collecte via un système de « porte à porte » mais ce système est encore plutôt une exception.

Fin 2006, une campagne intensive de communication vers les ménages a été lancée via, entre autres, un spot télé et une action « entonnoir ». Elle a bien marché, cependant il est nécessaire de retaper sur le cou car encore beaucoup de ménages ne connaissent pas Valorfrit.

Cette campagne en 2006 avait pour but de stimuler la collecte des huiles et graisses utilisées via les parcs à conteneurs. Cette communication a été prolongée durant les années 2007 et 2008 avec comme résultat une hausse de 16% des quantités collectées, pour atteindre 7.751 tonnes. Preuve que cette campagne n’a pas manqué ses objectifs !

Cpependant les chiffres actuels montrent que beaucoup d’huiles et de graisses utilisées continuent à finir leur cycle de vie dans les déchets ménagers, les toilettes, les égouts, le jardin ou l’évier.

Beaucoup d’efforts restent à faire.

Ne manquez pas les spots Valorfrit … ils valent la peine d’être vus !

Essayons activement de faire baisser le chiffre de 60% des huiles de fritures qui partent dans la nature et pensons aussi à notre environnement qui est notre lieu de vie à tous !

D’autre part pensez que manger en trop grosse quantité ou trop souvent des fritures n’est pas la meilleure des choses pour votre ligne et pour votre santé en général. Il n’est pas recommandé de dépasser une fréquence de friture de plus de 1x/semaine.
 
Si vous respectez cette fréquence ou si vous la dépassez, Doxys coach diététique en ligne peut vous aider chaque jour à équilibrer vos repas, à vous apprendre à déjouer les pièges de l’alimentation et à découvrir vos erreurs alimentaires. Que vous fassiez attention à votre alimentation ou que vous souhaitiez manger sans vous priver. Car vous le savez, bien manger n’est ni évident ni facile, que ce soit dans l’alimentation journalière ou dans le cadre d’un régime pour maigrir, mincir ou pour perdre du poids. Rééquilibrer votre alimentation au quotidien en mangeant agréablement et sainement n’est pas si compliqué si vous prennez le temps de lire les étiquettes quand vous faites vos courses. Cependant cela demande du savoir, du savoir faire et aussi de la méthode et des calculs d’équilibre alimentaires que le coach diététique en ligne Doxys peut réaliser pour vous très facilement chaque jour dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée.
 
 

 

 

Publié par philippe


 Etes-vous vraiment certain que vous devez perdre ou gagner du poids ?

 

Pour savoir si vous êtes à votre poids de forme : calculez votre indice de masse corporelle.

L’indice de masse corporelle (IMC) est une mesure qui est utilisée afin d’évaluer la relation qui existe entre le poids et la santé. Il permet de préciser la corpulence d’une personne et le cas échéant, de mettre en évidence une obésité ou une maigreur et d’en préciser l’importance. L’IMC ne doit cependant pas être utilisé comme seule mesure de la composition corporelle ou de la condition physique.

Bien que l’IMC fournisse des points de repère indicatifs des niveaux de poids sains chez les adultes de plus de 18 ans, il ne peux être appliqué aux nourrissons, aux enfants, aux femmes enceintes ou qui allaitent, aux personnes gravement malades, aux athlètes, ni aux adultes de plus de 65 ans.

L’indice de masse corporel (BMI – Body Mass Index) est un index internationalement reconnu  qui établi le rapport entre le poids et la taille.

Il est calculé de la manière suivante : B.M.I. = poids corporel / ( taille x taille)

  •  Zone verte : si votre BMI est compris entre 18 et  24,9  vous avez un poids sain
  • Zone jaune : si votre BMI est compris entre 25 et 26,9 vous avez tendance à l’excès de poids. Votre poids peut vous occasionner quelques ennuis de santé. Essayez de perdre du poids et d’atteindre la zone verte.
  • Zone orange : si votre BMI est compris entre 27 et 29.9 vous avez un excès de poids important. Il est plus que conseillé de perdre du poids car votre risque d’avoir des problèmes de santé est nettement augmenté
  • Zone rouge : si votre BMI est compris entre 30 et au-delà, vous êtes obèse. Il est indispensable de maigrir car vous avez des risques de morbidité et de mortalité importants.

  

La notion de poids idéal est dépassée, on parle maintenant de poids santé

Il y a quelques décennies, on disait : peut importe que l’on aie 18 ou 65 ans, a un poids bien précis devait correspondre une taille et une ossature bien définie. On a  longtemps parlé de poids idéal. Aujourd’hui, nous prenons plutôt en considération le concept de poids santé. Ce terme laisse entrevoir la réalité de notre vie quotidienne. Il prend en considération notre état de santé et donc aussi bien notre forme physique que notre état psychique.

Le poids santé se définirait comme une zone de poids où nous nous sentons bien à la fois dans notre corps et dans notre l’esprit.

  

Les facteurs à prendre en considération pour définir le poids santé

Comment savoir si vous êtes à votre poids santé ? Il faut prendre en considération l’importance de votre ossature, votre pourcentage de graisse corporelle ainsi que votre développement musculaire. Il est donc faux de croire qu’à taille égale, tous les individus doivent avoir le même poids ! Le surpoids accroît notamment les risques d’hypertension, de diabète et de troubles cardiovasculaires - l’insuffisance de tissus adipeux (la graisse sous cutanée) présente certains inconvénients également.

Certaines personnes sont obsédées par leur poids - dit « idéal » et sont catastrophées à chaque fois qu’elles prennent un kilo. Cependant il ne faut pas perdre de vue qu’une  même masse corporelle peut être constituée d’une multitude de combinaisons d’os, de muscles, d’eau et de graisse différentes. De plus, ce qui représente le plus grand risque pour la santé ce n’est pas le poids mais la répartition de la graisse corporelle. Les chercheurs ont d’ailleurs bien établi une corrélation entre l’excès de graisse au niveau de la taille (le plus souvent chez l’homme) et l’hypertension ou les maladies cardiovasculaires.

 

 Le sous poids est aussi dangereux que le surpoids

Les personnes ayant trop graisse ou trop maigres sont toutes deux exposées à des problèmes de santé. Atteindre son poids santé constitue donc une vraie stratégie gagnante et est la forme de médecine préventive quotidienne la plus simple à appliquer quotidiennement. Il faut en effet souligner et insister sur le fait qu’il est aussi dangereux de se situer en sous poids qu’en surpoids. N’oublions pas que comme l’obésité, les pertes de poids drastiques ainsi que la maigreur excessive peuvent occasionner de graves problèmes de santé. Ne prenez pas de risque avec elle. C’est votre bien le plus précieux (avec votre famille) !

Nul besoin de faire des efforts importants, les deux manières les plus simples et les plus efficaces pour atteindre ou se maintenir dans cette zone de poids santé sont :  manger sainement et avoir une activité physique régulière. Visez votre poids santé, ce n’est pas si difficile ! Il suffit de s’y mettre. C’est le premier pas qui compte. Manger mal ou bien prend le même temps !

 

Publié par philippe


Toutes les femmes ont une morphologie différente. Pourquoi ? 
 
Certaines accumulent les graisses en excès plutôt sur le haut du corps et d’autres femmes prennent plutôt de la graisse sur le bas du corps, essentiellement les fesses et les cuisses. Quelles sont les raisons des localisations différentes des rétentions de graisses ?
 
 
La morphologie des femmes est avant tout une question d’hérédité. 
 
Les femmes qui on a tendance à accumuler de la graisse dans la partie supérieur du corps, en un mot qui ont tendance plutôt à être forte du haut est souvent lié à une sécrétion excessive d’insuline.
 
Dans ce cas, même en diminuant l’apport calorique de manière importante, il est souvent difficile de perdre du ventre. D’autant si ce problème s’ajoute à un problème d’hypothyroïdie, d’hypersécrétion d’insuline voire de diabète.
 
Donc dans ce cas, il ne suffit pas de restreindre l’alimentation, il faut aussi bien connaître les aliments à privilégier dans votre alimentation quotidienne et lesquels il vaut mieux éviter de consommer trop souvent sous peine de prendre du poids trop facilement.
 
Donc rappelez-vous que laa principale cause de prise de graisses excédentaires au niveau du haut du corps est directement corrélée avec une production excessive d’insuline. En clair, si vous souffrez de ce problème, une consommation excessive de sucres ne va pas être utilisé sous forme d’énergie par le corps mais aura directement tendance à être transformé en réserves sous forme de couche de graisse sous-cutanée.
 
Donc dans ce cas, si vous voulez maigrir en faisant moins d’effort et donc être directement récompensée : évitez voire éliminez purement et simplement les sucres de votre alimentation quoditienne.
 
 
Quelle est la situation des femmes rondes du bas du corps ?
 
Pour ces femmes, la situation est différente car les causes sont multiples : la rétention d’eau souvent liée à une mauvaise circulation du sang, qui favorise ensuite l’installation de cellulite, parfois les troubles hormonaux, un manque d’exercices, l’hérédité familiale mais aussi les nombreux grignotages de produits sucrés et ou gras.
 
N’oublions pas non plus l’héritage génétique. Une femme qui est "génétiquement programmée" pour stocker de la graisse dans le bas du corps aura certainement plus de difficulté à perdre ensuite la graisse sous-cutanée.
 
Il est impératif et surtout dans ce cas d’instaurer une rééquilibration alimentaire performante qui privilégie d’éliminer les sucres et le sel en tout cas en partie ainsi que d’augmenter l’excercie physique quotidien.
 
Doxys coach diététique en ligne se propose de vous aider à rééquilibrer votre alimentation au quotidien sans vous priver !
 
 

Publié par philippe


Une enquête récente montre que 47% des Belges pensent qu’un régime sans matière grasse suffit pour manger sainement.  Beaucoup ont entendu parler des graisses saturées, non-saturées, des oméga-3 et oméga-6, mais peu savent ce que cela veut dire, à quoi elles servent et où l’on peut les trouver.

C’est une grande erreur de penser que ne pas consommer de graisses est bon pour la santé.  C’est une idée fausse que de nombreux "régimes" véhiculent.  Notre corps a besoin des graisses (on recommande que 35% des calories consommées proviennent des graisses) pour des usages divers : comme isolation, comme protection des organes, pour créer des hormones, pour éviter les rides également.  On parle dans ce cas de graisses essentielles, dont le corps a besoin et qu’il ne peut pas produire lui-même. Mais toutes les graisses ne sont pas bonnes !

Toutes les graisses almentaires contiennent des graisses saturées et insaturées, et l’acide gras qui domine détermine si l’on parle de ‘bonne" ou de "mauvaise" graisse.  Les graisses saturées et les acides gras "trans" ne sont pas recommandées dans un régime alimentaire sain.  On peut facilement les reconnaître car ils ont une forme solide à température ambiante (beurre, lard,…).  Les bonnes graisses sont liquides ou étalable même à température du frigo.  Ils ont des effets bénéfiques sur la santé, en réduisant par exemple l’accumulation de cholestérol et les risques de maladies cardio-vasculaires.

Lss acides gras essentiels peuvent être trouvés dans les huiles végétales comme l’huile de tournesol, de colza ou de lin, et bien entendu dans leurs dérivés (mayonnaises, dressings).  Les autres sources d’acides gras essentiels sont les poissons gras (saumon, hareng, maquereaux) et les noix et graines.

Le beurre est en général trop utilisé chez nous : il contient trop d’acides gras saturés, préférez-lui la margarine.  Attention aussi que beaucoup de graisses saturées sont cachées dans les aliments que l’on consomme chaque jour : les biscuits, charcuteries, fromages, chips, plats préparés,… mais aussi les viandes.  Evitez donc les cuissons avec de la matière grasse, et pensez à préparer vos aliments au four, au micro-onde, à la vapeur ou en papillotte, bien meilleurs pour perdre du poids.

Si vous cherchez des propositions de menus équilibrés, inscrivez-vous rapidement à Doxys, votre coach diététique en ligne, pour perdre du poids rapidement et sainement.

Publié par suzanne




Top