Une croyance à la vie dure,  en effet de très nombreuses femmes pensent (à tord on le sait à présent) que la pilule contraceptive entraîne inévitablement une prise de poids … qu’il est difficile de mincir ou de maigrir, mais aussi d’équilibrer son poids sous pilule.

 
On vient de pouvoir infirmer cette affirmation car une étude récente démontre qu’il n’en est rien.
 
 
Prendre la pilule ne fait pas prendre du poids!
 
L’étude scientifique a été menée par des chercheurs suédois qui ont suivi durant une très longue période deux groupes de femmes, les unes nées en 1962, les autres en 1972. Ces femmes ont été Intégrées dans cette étude alors qu’elles étaient âgées à peine de 19 ans. Tous les cinq ans, ces femmes ont fait l’objet d’une évaluation. « Les conclusions devraient rassurer toutes celles qui se soucient de leur silhouette et qui craignent de grossir en prenant la pilule », lit-on dans un article du « Journal international de médecine » (JIM).
 
Effectivement, « aucune différence de poids significative n’est retrouvée entre celles qui prennent ou ont pris un contraceptif oestro-progestatif et celles qui n’en ont jamais pris ». Les poids ont été comparés en tenant compte de l’âge, des grossesses, du tabagisme, de la prise de la pilule et de l’activité physique. « Le seul facteur ayant un réel impact sur la prise de poids est l’âge », poursuit le JIM. Ainsi, entre 19 et 44 ans, la prise moyenne s’établit à 10,6 kilos, avec une augmentation de 3,7 points de l’indice de masse corporelle (IMC). Les auteurs ont remarqué aussi à cette occasion que les femmes constituant la cohorte de 1972 ont, à âge correspondant, un IMC supérieur à celles nées en 1962.
 
 
Le poids corporel évolue avec l’âge
 
Le JIM conclut, en addressant ce message aux médecins : « Il paraît important d’informer les patientes que des modifications de leur poids sont plutôt le résultat d’une évolution naturelle au cours du temps, et non pas un effet au long cours des contraceptifs. Cela évitera en particulier quelques interruptions prématurées et non justifiées de la contraception, et les grossesses non désirées qui risquent d’en résulter.»
 
Prendre du poids n’est pas une fatalité! Nous vieillissons tous chaque jour, cependant notre expérience démontre qu’il est possible de garder un poids stable, de mincir, de maigrir quelque soit l’âge! Tout est possible en mangeant naturellement et équilibré. 
 
Doxys coach diététique en ligne peut vous aider efficacement à équilibrer ou rééquilibrer votre alimentation quotidienne en vous faisant prendre conscience grâce à ses divers outils d’évaluation diététique et d’analyse nutritionnelles des erreurs éventuelles que vous pourriez commettre en composant votre assiette santé au jour le jour.

Publié par philippe


Savoir pourquoi et comment on grossit vous permettra de comprendre comment maigrir.

Donc avant de vous conseiller un régime alimentaire pour mincir, il serait intéressant de savoir pourquoi on grossit. Lorsque l’on prend des kilos, notre masse augmente. Si notre masse augmente, ce n’est pas forcément parce que l’on prend des muscles. L’aspect d’une masse musculaire et d’une masse graisseuse est nettement différent. Si votre organisme conserve de la graisse c’est logiquement la conséquence de votre régime alimentaire et de votre manque d’activité physique. Lorsque votre corps s’organise, lorsqu’il stocke de la graisse, c’est tout d’abord pour se protéger, pour se défendre en cas de disette. Plus vous avez affamé votre corps, plus il s’en souvient. Dès lors, dès que vous arrêtez un régime draconien, il stocke (d’où l’effet yoyo).

En fait, votre corps déclenche un système mécanique que l’on appelle le métabolisme. C’est ce système et son fonctionnement qui vous font prendre du poids. C’est aussi votre métabolisme qui transforme les aliments en vitamines, en minéraux et autres nutriments nécessaires au bon fonctionnement de votre organisme. Vous pourriez alors répondre que nous n’avons pas tous le même métabolisme, et que votre meilleure amie engloutie bien plus que vous sans prendre un gramme. Et là, je dois reconnaître que vous avez raison. Il existe trois types de métabolisme :

  • Le type carbo-hydrate lorsque vous métabolisez plus facilement les hydrates de carbone (glucides). Donc à contrario, vous métabolisez beaucoup moins les protéines.
  • Le type Protéiné lorsque vous métabolisez plus facilement les protéines (viandes, oeufs, poissons,…).
  • Le type Mixte lorsque vous métabolisez autant les hydrates de carbone que les protéines.

Ainsi si vous avez par exemple un métabolisme du type carbo-hydrate, vous savez que vous assimilerez plus facilement les féculents, les fruits et les sucres. Mais si vous vous alimentez principalement avec des protéines, votre organisme va se mettre à stocker pour assurer sa survie. Ce qui peut expliquer qu’une simple pâtisserie aura un effet néfaste (prise de poids) chez certaines personnes alors qu’il n’aura aucun effet (en termes de prise de poids) chez une autre qui s’alimente en fonction de son métabolisme.

Une façon toute simple et de bon sens pour éviter ce mécanisme de défense, serait une alimentation équilibrée, un régime minceur facile à suivre et non draconien pour éviter l’effet yoyo. Bien entendu, lorsque vous faites un régime, après la phase d’attaque qui doit déclencher la perte des kilos en trop, vous notez bien souvent une stabilisation de votre perte de poids, et vous avez l’impression qu’il vous est plus difficile de mincir. C’est le fameux mécanisme de défense qui se met en route. C’est à ce moment là qu’il vous faudra réunir toute votre énergie pour persévérer et ne surtout pas laisser tomber. Car si vous savez limitez le fonctionnement de ce mécanisme de défense, vous aurez remporté la victoire. Alors accrochez-vous !

Votre coach Doxys saura vous indiquer plus en détails ces différentes phases de votre régime minceur.  

Publié par pierre




Top