Avez-vous déjà entendu parler du régime alimentaire suivi par les habitants d’Okinawa ?

Okinawa est un archipel situé entre l’Océan Pacifique et la mer de Chine orientale. L’agriculture bénéficie d’un climat subtropical et la température moyenne annuelle est de 22,4°C. Ces informations vous permettent de situer géographiquement cet archipel. Au niveau culturel, Okinawa se distingue de la culture japonaise par l’originalité du système familial et de ses traditions culinaires. Mais, le plus intéressant est surtout l’espérance de vie de ses habitants. C’est en effet la plus longue de toutes les régions du Japon. De nombreuses études ont démontrées que cette espérance de vie était probablement liée à la nature de la cuisine locale. L’expression "ishokudogen" signifie que tout aliment est une forme de médecine. De là à résumer que ses habitants se soignent ou préviennent les maladies par leur alimentation, il n’y a qu’un pas.

Mais voyons de plus près leur cuisine. Le plat local le plus utilisé quotidiennement est le "champuru" qui est un mélange de tofu, de légumes et de porc. On trouve souvent dans les plats cuisinés, des pâtes qui ressemblent à de gros spaghettis, des bouillons à partir d’os de porc auxquels les habitants ajoutent des oignons, du poisson bouilli, de la viande de porc et de nombreuses herbes aromatiques cultivées sur cette île. Le porc est le plus souvent dégraissé et c’est la viande la plus utilisée dans leur cuisine. Un autre "légume" est largement utilisé. Il s’agit de l’"umibudoo", que l’on peut traduire par "les raisins de la mer". C’est en fait une algue en forme de grappe de raisins et que ne pousse que sur cette île. La cuisine est connue du monde entier et il n’est pas rare de voir de nombreux touristes plus intéressés par ses bienfaits que par la beauté du paysage.

En fait, si on analyse rapidement cette cuisine, elle est très diététique. De nombreux fruits et légumes locaux, du poisson bouilli (et non grillé avec des matières grasses), très peu de viande et aucun produit raffiné ou industriel. Alors, il est clair qu’il est quasiment impossible de suivre à la lettre ce régime car nous n’avons pas dans nos supermarchés les produits propres à cette région. Mais en s’inspirant de ce régime alimentaire, on peut au moins suivre les préceptes suivants :

  • Une consommation quotidienne de fruits et de légumes de saison. Ces derniers seront de préférence cuits à l’eau ou à la vapeur
  • Une consommation de poissons supérieure à celle de la viande.
  • Des bouillons à base de légumes et d’herbes aromatiques.
  • La viande sera de préférence dégraissée et consommée en quantité moindre que notre consommation quotidienne occidentale.

Si l’on peut se soigner par les aliments et augmenter son espérance de vie, pourquoi ne pas essayer ? Si en plus cela nous permet de perdre des kilos, c’est un excellent régime alimentaire, plein de bon sens.

Si vous souhaitez recevoir des conseils pour une cuisine pleine de bon sens, inscrivez-vous à Doxys, votre coach diététique en ligne !

Publié par pierre




Top