Une croyance à la vie dure,  en effet de très nombreuses femmes pensent (à tord on le sait à présent) que la pilule contraceptive entraîne inévitablement une prise de poids … qu’il est difficile de mincir ou de maigrir, mais aussi d’équilibrer son poids sous pilule.

 
On vient de pouvoir infirmer cette affirmation car une étude récente démontre qu’il n’en est rien.
 
 
Prendre la pilule ne fait pas prendre du poids!
 
L’étude scientifique a été menée par des chercheurs suédois qui ont suivi durant une très longue période deux groupes de femmes, les unes nées en 1962, les autres en 1972. Ces femmes ont été Intégrées dans cette étude alors qu’elles étaient âgées à peine de 19 ans. Tous les cinq ans, ces femmes ont fait l’objet d’une évaluation. « Les conclusions devraient rassurer toutes celles qui se soucient de leur silhouette et qui craignent de grossir en prenant la pilule », lit-on dans un article du « Journal international de médecine » (JIM).
 
Effectivement, « aucune différence de poids significative n’est retrouvée entre celles qui prennent ou ont pris un contraceptif oestro-progestatif et celles qui n’en ont jamais pris ». Les poids ont été comparés en tenant compte de l’âge, des grossesses, du tabagisme, de la prise de la pilule et de l’activité physique. « Le seul facteur ayant un réel impact sur la prise de poids est l’âge », poursuit le JIM. Ainsi, entre 19 et 44 ans, la prise moyenne s’établit à 10,6 kilos, avec une augmentation de 3,7 points de l’indice de masse corporelle (IMC). Les auteurs ont remarqué aussi à cette occasion que les femmes constituant la cohorte de 1972 ont, à âge correspondant, un IMC supérieur à celles nées en 1962.
 
 
Le poids corporel évolue avec l’âge
 
Le JIM conclut, en addressant ce message aux médecins : « Il paraît important d’informer les patientes que des modifications de leur poids sont plutôt le résultat d’une évolution naturelle au cours du temps, et non pas un effet au long cours des contraceptifs. Cela évitera en particulier quelques interruptions prématurées et non justifiées de la contraception, et les grossesses non désirées qui risquent d’en résulter.»
 
Prendre du poids n’est pas une fatalité! Nous vieillissons tous chaque jour, cependant notre expérience démontre qu’il est possible de garder un poids stable, de mincir, de maigrir quelque soit l’âge! Tout est possible en mangeant naturellement et équilibré. 
 
Doxys coach diététique en ligne peut vous aider efficacement à équilibrer ou rééquilibrer votre alimentation quotidienne en vous faisant prendre conscience grâce à ses divers outils d’évaluation diététique et d’analyse nutritionnelles des erreurs éventuelles que vous pourriez commettre en composant votre assiette santé au jour le jour.

Publié par philippe


Combien de kilos Maman peut-elle prendre durant la grossesse au fil des trimestres ?

Beaucoup d’ idées fausses circulent. Ainsi Maman ne doit pas manger pour deux pendant la grossesse. Elle doit par contre manger deux fois mieux.

L’excès de poids, la surcharge pondérale est à contrario considéré par les gynécologues comme étant la première ennemie d’une grossesse épanouie.

 

Quels sont les risques principaux de l’excès de poids durant la grossesse ?

En premier lieu citons les risques d’hypertension et de diabète qui ne s’additionnent pas mais bien se multiplient entre eux !

De plus les articulations sont les premières à souffrir. Il n’est pas question de se priver des aliments essentiels sous prétexte de vouloir rester mince et svelte ou même athlétique durant la grossesse. Maman doit veiller avant tout à éviter d’installer des carences alimentaires et en peut en aucun cas se priver de manger équilibré !

Elle alimentation équilibrée, reste comme hors grossesse une alimentation variée ce qui suppose de manger de tous les étages de la pyramide alimentaire mais aussi de manger selon son appétit et ses goûts.

 

Quelles est la prise de poids idéale durant la grossesse ?

Il n’y a pas de chiffres idéaux de prise de poids durant la grossesse, seulement des repères de suivi de poids, votre gynécologue restant le mieux placé pour votre suivi dans ce domaine. En cas de doute, le mieux est de vous en référer à ses précieux conseils.

 

Repères de prise de poids durant la grossesse : 

1er trimestre :

la prise de poids est faible au cours des premiers mois, il arrive même du fait des nausées et donc d’une faible envie de manger que la Maman maigrisse pendant le 1er trimestre. Donc si pendant cette période vous prenez pas mal de poids, pensez à revoir votre alimentation.

2ème trimestre :

le ventre de la Maman s’arrondi car le fœtus commence à grandir. Au 7ème mois, la Maman a pris en moyenne 6 kilos. Toutefois les mamans les plus sveltes voire minces peuvent prendre avoir pris un peu plus de poids. Les mamans plus rondes quant à elles pourront avoir vu la cellulite qu’elle avait, avoir parfois fondu car l’organisme doit puiser dans ses réserves pour bien nourrir et faire grandir harmonieusement le bébé. Le corps de la Maman puise l’énergie là où c’est le plus facile à mobiliser pendant la grossesse.

3ème trimestre :

La prise de poids est le plus souvent de un kilo par mois durant le dernier trimestre, parfois plus car la future Maman fait parfois de la rétention d’eau. Phénomène parfois plus marqué en été.

Au terme de la grossesse,  la prise de poids totale se situe entre généralement entre 9 et 12 kilos.

Doxys coach diététique en ligne aide quotidiennement les femmes enceintes dans leur suivi alimentaire et ce durant tous les stades de la grossesse. Doxys tient à souligner que le suivi du poids et de leur alimentation équilibrée doit se faire idéalement en accord et sous supervision du gynécologue et/ou du diététicien traitant.


Publié par philippe


Avant de faire exploser votre bilan calorique pendant les repas de fêtes, pour quoi ne feriez-vous pas une cure de lentilles, lesquelles sont une arme anti-prise de poids.

Pourquoi et surtout comment ? Les lentilles sont riches en protéines et fibres solubles qui sont typiquement des nutriments qui stabilisent les taux de sucre dans le sang.

Donc consommer régulièrement des lentilles, vous aidera à diminuer le risque de produire trop de graisses, et de les stocker au niveau du stock de graisses abdominales.

 

Avant les fêtes, faites une cure de lentilles. Chaudes, froides en salade, mélangées à du riz ou à du quinoa …


La lentille est une légumineuse légère, 89 kcal/100 g, mais aussi remplie de glucides complexes, qui permettent de rassasier efficacement et d’éviter les petites fringales entre les repas. Donc elle est l’alliée de tous ceux qui surveillent leur ligne.


Par ailleurs, la lentille est très riche en minéraux très diversifiés, des éléments dont on manque souvent, et surtout en fer (3,3 mg/100 g). Minéral anti-anémique, il permet de garder tonus et énergie et de mieux résister aux infections. Important pour les femmes qui sont souvent carencées en fer … suite à des règles abondantes

DOXYS votre coach diététique en ligne est là pour vous aider chaque jour sans devoir couper les calories en quatre !

 
 
 

Publié par philippe


La journée mondiale du diabète est organisée chaque 14 novembre et ce dans plus de 150 pays. En France c’est l’occasion d’un Salon du diabète et de la nutrition, d’une campagne de sensibilisation, d’un jeu vidéo et de la tournée d’un bus dans diverses villes de France.

Le diabète est une maladie qui progresse chez les jeunes, les personnes en surpoids et les personnes de plus de 45 ans. Deux millions de Français sont concernés. Chaque année ce sont pas moins de 180.000 nouveaux cas traitées. 70.000 personnes décèdent du diabète. En France la part des diabétiques qui s’ignorent est de 25%.

L’Association française des Diabétiques (AFD) organise au CNIT Paris la Défense un "Salon du diabète et de la nutrition" durant tout le week-end, en partenariat avec des professionnels du monde de la santé, des patients, des associations…

Les conférences-débats seront l’occasion de parler et faire le point sur les hypoglycémies et des hyperglycémies, la prise en charge diététique, le moment du passage à l’insuline, de la santé dentaire, de la sexualité, des complications de l’oeil…

Des ateliers permettront de aussi de s’initier à des activités physiques comme la danse de salon ou le Taï Chi.

A Paris, samedi, des ambassadeurs contre le diabète, armés d’affiches et de ballons bleus lumineux, distribueront dans 12 lieux de rencontre une brochure d’information et un test de dépistage (disponibles sur le site www.diabeteletest.com). Ils se retrouveront en début de soirée place de la Concorde, illuminée de bleu pour l’occasion.

Une association, "Les diablotines", a développé un jeu vidéo, "l’affaire Birman", dont le héros est un diabétique insulino-dépendant. L’intrigue de ce jeu en ligne gratuit repose sur la disparition du professeur Birman, un savant. Le joueur est chargé de mener une enquête. Ce jeu dont l’ objectif est de mieux faire comprendre comment il faut adapter les doses d’insuline en fonction de l’indice glucidique des aliments est disponible sur le site www.glucifer.net.

Un bus relayant une campagne de prévention et d’information, sous l’intitulé "Changing diabetes", se rendra dans l’ensemble de la France du 28 novembre au 11 décembre. Il s’arrêtera à Grenoble, Paris, Clermont-Ferrand et Chartres, avec des conférences, des ateliers et des projections de films.

Ce bus, dont la France constitue la dernière escale, a déjà visité 15 pays, rencontré plus de 200.000 visiteurs et effectué plus de 90.000 dépistages (tous renseignements sur www.diabetesbus.novonordisk.com).

Publié par philippe




Top