Une étude américaine publiée dans le Journal de l’American Dietetic Association confirme qu’une alimentation saine a un rôle prépondérant sur la baisse de mortalité des personnes âgées.

 
Des chercheurs de l’Université du Maryland ont étudié l’alimentation de 500 adultes âgés de 70 à 79 ans pendant dix ans.
 
Le premier objectif de cette étude était de trouver un lien entre mortalité sur la période étudiée et habitudes alimentaires, le second était d’analyser les conditions de vies et l’état nutritionnel des ces personnes selon leurs consommations alimentaires.
 
108 aliments ont ainsi été retenus, les chercheurs ont analysés leur fréquence de consommation et ont divisé les participants en 6 groupes, selon les aliments que ces personnes âgées consommaient le plus.
 
Les résultats sont clairs : le groupe "Aliments santé" présente 40% de mortalité en moins que le groupe "Produits laitiers à haute teneur en matières grasses" et 37% de risque de mortalité en moins par rapport au groupe "Sucreries et desserts".
 
La conclusion de cette étude révèle que les personnes âgées qui ont une alimentation saine, composée de légumes, fruits, céréales entières, produits laitiers maigres, volailles et poissons ont un risque de mortalité diminué.
 
 
Doxys coach diététique en ligne peut vous aider chaque jour à équilibrer vos repas, à vous apprendre à gérer votre alimentation en découvrant vos erreurs alimentaires, à assurer un apport alimentaire optimal chaque jour sans vous priver de rien. Rééquilibrer votre alimentation au quotidien en mangeant agréablement et sainement n’est pas si compliqué avec les outils de coaching spécialisés de Doxys. Vous pourrez ainsi allier le plaisir gustatif avec l’équilibre alimentaire, garant important d’une médecine préventive journalière.
 

Publié par philippe


Neuf Américains sur 10 estiment que leur alimentation est saine, même si les deux tiers de la population ne consomment pas suffisamment de fruits et pour légumes dans ce pays champion du monde de l’obésité, selon un sondage rendu public mardi.

Selon l’enquête du magazine Consumer Reports menée auprès
pour 1.234 adultes, 52,6% des Américains jugent leur alimentation "plutôt" saine, 31,5% "très" saine et 5,6% "extrêmement" saine.

Mais au royaume du Coca-Cola, 43% des sondés reconnaissent aussi boire au moins un soda ou autre boisson sucrée par jour et seule une personne sur quatre dit limiter son apport
de sucres et pour graisses, selon ce sondage effectué début novembre.

"Les Américains ont tendance à se donner
de bonnes notes pour leur alimentation, mais quand on leur demande quelle est leur consommation pour sodas, de graisses et pour fruits et légumes, on constate que leur définition d’une alimentation saine est discutable", observe Nancy Metcalf, pour Consumer Reports.

Quatre personnes interrogées sur 10 confient manger "à peu près tout" voire "pratiquement tout" ce qui leur fait envie.

Dans un pays où un tiers des adultes sont considérés comme obèses, peu
pour gens se pèsent ou calculent leur apport quotidien en calories, selon l’enquête. Lorsqu’on leur demande leur poids, trois personnes sur 10 le sous-estiment alors qu’elles sont soit en surpoids, soit obèses.

Seuls trois sondés sur 10 disent par ailleurs absorber le régime recommandé d’au moins cinq fruits ou légumes par jour.

Selon un autre sondage publié en fin d’année dernière, perdre du poids arrive en tête des résolutions que comptent prendre les Américains cette année, juste après arrêter
pour fumer.

Publié par philippe


Trouver son équilibre.

Comment manger sainement? Tout le monde sait que manger des fruits et légumes est bon pour la santé, mais s’en nourrir exclusivement semble déjà moins appétissant. Manger sainement est beaucoup plus que consommer des produits alimentaires. De temps en temps, manger quelque chose de nutritionnellement "incorrect" n’est pas non plus une catastrophe. Le plus important n’est pas le produit en soit mais nos habitudes alimentaires. Trouver un équilibre entre ses habitudes alimentaires et le plaisir gustatif,  c’est la clef du manger sainement!

Des besoins différents

Nos besoins alimentaires, donc nos obligations en calories et substances alimentaires, sont différentes suivant les individus. Tout le monde peut comprendre que de nombreux facteurs doivent être pris en compte. Un travail sédentaire ou physique, une activité sportive, l’âge, le sexe et le lieu d’habitation sont autant d’éléments qui influencent nos besoins alimentaires.

Le programme Doxys tient compte de ces différents paramètres quand il calcule votre programme. Malgré tout, le seuil moyen pour couvrir notre demande en énergie, est d’environ 2000 calories par jour.

Mangez-vous équilibré?

Il n’est pas difficile de constater si l’on mange équilibré ou non. Les informations ci-après vous aideront à le savoir :

  • Mangez varié ! Chaque jour, votre assiette doit contenir des aliments différents. Non seulement c’est agréable et appétissant de varier son alimentation, mais c’est beaucoup mieux pour la santé.
  • Choisissez des produits complets comme le pain, le riz, les pates mais également les céréales. Un aliment complet est bourré de vitamines et de fibres et nous donnent la sensation d’être rassasié tout en aidant au bon fonctionnement de nos intestins.
  • Mangez chaque jour au minimum 200 g de légumes et 2 fruits. Riches en fibres, en minéraux et en vitamines, ils protègent notre corps.
  • Utilisez des bonnes graisses dans la cuisine (liquide) et sur les tartines (margarine).
  • Et…. ne mangez pas trop !
  • Le plus : soyez bien dans votre corps et votre tête.

Plus jamais un snack ?

Faut-il pour autant bannir les chips, bonbons ou pralines? Bien sur que non. Le plaisir est aussi à prendre en compte, à planifier. Si vous allez à un anniversaire le soir, évitez de trop manger pendant la journée. Si vous sortez dîner avec des amis, déjeuner très légèrement et prenez un encas vers 16h. S’il vous arrive de trop manger pendant une journée, mangez moins le jour suivant et bougez un peu plus pour éliminer cet écart. Ainsi votre alimentation restera équilibrée.

Quelques astuces pour manger équilibré

  • Ne jamais sauter le petit déjeuner. Si vous n’avez pas d’appétit le matin, prendrez votre tartine un peu après le petit-déjeuner.
  • Un petit creux avant le déjeuner? Pour l’évitez, prenez un encas vers 10h.
  • Prenez également des fruits et des légumes au cours de votre déjeuner, comme la salade ou un jus composé de légumes et de fruits (smoothie).
  • Utilisez le déjeuner comme moment réservé aux légumes: des tomates-cerise, des lamelles de poivron, ou carottes râpées sur un sandwich ou en salade… ainsi, vous verrez qu’il est facile d’en consommer 200 g par jour!
  • Trop de choses à faire, pas assez de temps pour cuisiner? Il existe de nombreux plats préparés, bons pour votre ligne comme les plats de Diet in the Box. Couplé ce plat avec une salade mixte et vous obtiendrez un repas équilibré.
  • Pas de légumes frais dans le frigo? Les légumes congelés (non préparés) sont aussi bons.
  • Difficile de manger 200g de légumes par jour? Pourquoi ne pas en faire des soupes ou des sauces pour les pâtes?
  • Mangez également des produits complets (pain, riz, pâtes) qui contiennent plus de fibres et donc ont le pouvoir de vous rassasier plus longtemps.  Ils vous éviteront le grignotage.
  • Utilisez-vous toujours des huiles pour cuisiner? Pensez aussi aux margarines liquides qui contiennent des vitamines A et D.

Publié par pierre


Une enquête récente montre que 47% des Belges pensent qu’un régime sans matière grasse suffit pour manger sainement.  Beaucoup ont entendu parler des graisses saturées, non-saturées, des oméga-3 et oméga-6, mais peu savent ce que cela veut dire, à quoi elles servent et où l’on peut les trouver.

C’est une grande erreur de penser que ne pas consommer de graisses est bon pour la santé.  C’est une idée fausse que de nombreux "régimes" véhiculent.  Notre corps a besoin des graisses (on recommande que 35% des calories consommées proviennent des graisses) pour des usages divers : comme isolation, comme protection des organes, pour créer des hormones, pour éviter les rides également.  On parle dans ce cas de graisses essentielles, dont le corps a besoin et qu’il ne peut pas produire lui-même. Mais toutes les graisses ne sont pas bonnes !

Toutes les graisses almentaires contiennent des graisses saturées et insaturées, et l’acide gras qui domine détermine si l’on parle de ‘bonne" ou de "mauvaise" graisse.  Les graisses saturées et les acides gras "trans" ne sont pas recommandées dans un régime alimentaire sain.  On peut facilement les reconnaître car ils ont une forme solide à température ambiante (beurre, lard,…).  Les bonnes graisses sont liquides ou étalable même à température du frigo.  Ils ont des effets bénéfiques sur la santé, en réduisant par exemple l’accumulation de cholestérol et les risques de maladies cardio-vasculaires.

Lss acides gras essentiels peuvent être trouvés dans les huiles végétales comme l’huile de tournesol, de colza ou de lin, et bien entendu dans leurs dérivés (mayonnaises, dressings).  Les autres sources d’acides gras essentiels sont les poissons gras (saumon, hareng, maquereaux) et les noix et graines.

Le beurre est en général trop utilisé chez nous : il contient trop d’acides gras saturés, préférez-lui la margarine.  Attention aussi que beaucoup de graisses saturées sont cachées dans les aliments que l’on consomme chaque jour : les biscuits, charcuteries, fromages, chips, plats préparés,… mais aussi les viandes.  Evitez donc les cuissons avec de la matière grasse, et pensez à préparer vos aliments au four, au micro-onde, à la vapeur ou en papillotte, bien meilleurs pour perdre du poids.

Si vous cherchez des propositions de menus équilibrés, inscrivez-vous rapidement à Doxys, votre coach diététique en ligne, pour perdre du poids rapidement et sainement.

Publié par suzanne




Top